Les dangers du voyage astral

La pratique de la projection ébranle notre réalité la plus immédiate, notre expérience intime de la conscience. L’appréhension qu’elle suscite est souvent renforcée par des mises en garde contre les multiples dangers qui guetteraient l’imprudent. Ces préjugés subsistent depuis très longtemps, à l’image du faible nombre de pratiquants capables de les soumettre au creuset de l’expérience. Nombreux sont ceux qui se réfugient alors derrière des arguments d’autorité ; certains occultistes affirment par exemple qu’un simple contact physique tue l’expérimentateur en projection (1), des propos qui devraient inciter à la recherche systématique, plutôt qu’à une acceptation passive trop souvent constatée.

Il convient à chacun de faire le point sur ces questions par une expérience concrète et directe autant que possible, et non victime d’un imaginaire angoissé cultivé par la pensée populaire ou la superstition.

Les craintes liées à la projection de conscience sont surtout de quatre types aujourd’hui :

    • La peur de l’inconnu
    • La peur des rencontres néfastes
    • La peur de mourir ou de perdre son corps
    • La crainte de « l’illusion spirituelle »

* * *

La peur de l’inconnu

Représentant souvent l’inconnu le plus total, la projection de conscience peut susciter une inquiétude bien compréhensible. Sans surprise, une certaine témérité est donc de rigueur pour dépasser son angoisse initiale. La pratique permet de cultiver son audace et de tremper son caractère, tout en vérifiant soi-même la sécurité de l’expérience.

Les sensations étranges du processus de projection en particulier sont souvent peu rassurantes pour le débutant, mais deviennent plus banales avec la pratique. On constate en effet qu’elles sont de simples indications d’une « séquence de lancement » sans risque, dont l’intensité diminue en outre avec la pratique.

Dans certains cas, on peut être glacé par l’expérience au moment de la sortie, choqué par la perception d’exister dans un autre corps, dans un autre monde. Plus l’expérience est claire et puissante, plus le sentiment de dénuement peut être intense et pénétrant. Cette peur apparaît très rarement lorsque l’esprit est confus et la perception instable.
On peut neutraliser cette angoisse en se calmant par la rationalisation (« je peux arrêter l’expérience à tout moment », etc.). Cela est efficace, mais requiert un certain contrôle de soi. Si la peur s’amplifie, mieux vaut abréger l’expérience avant qu’elle ne devienne inutilement désagréable. Il faut réaliser l’aspect naturel et commun de cette éventualité, et non être surpris là où une expérience entièrement plaisante était peut-être attendue.

Il n’y a ainsi rien d’étonnant à la peur de l’inconnu vécue en projection, même si les conditions de l’expérience tendent à renforcer les ressentis. Si elle ne présente a priori pas de risque notable, la projection de conscience peut être éprouvante émotionnellement, et une dose d’intrépidité et de maîtrise de soi est nécessaire pour tenter l’expérience.

La peur des rencontres néfastes

On a associé sans doute très tôt la « sortie du corps », par tout l’imaginaire qu’elle véhicule, et l’idée de possibles rencontres négatives. Au XVIIIème siècle, Emanuel Swedenborg, qui avait réalisé quelques projections (2), affirmait avoir été attaqué de nombreuses fois par des démons dans des états similaires (a priori des paralysies du sommeil) et, avant lui, le mystique allemand Jacob Böhme rapportait les visions infernales qu’on pouvait expérimenter en « extase », terme qui englobait alors les états hors du corps. (3) À notre époque, ces peurs sont renforcées dans l’imaginaire populaire par le cinéma et une abondante littérature romanesque ou occulte alarmiste. Aleister Crowley, à l’influence majeure sur le mysticisme magique du XXème siècle, évoquait ainsi par exemple le détail concret des tourments physiques que subirait l’imprudent à la suite de contacts néfastes dans l’Astral. (4) On comprend donc aisément l’appréhension récurrente de se trouver en présence d’une forme de conscience néfaste, ou, pire, de l’attirer par sa pratique.

Plus particulièrement, imaginer des entités terrifiantes lorgnant sur soi au moment d’achever sa projection est souvent une source d’inquiétude notable. Or, l’observation tend à me montrer qu’on ne fait que peu rencontres dans l’environnement initial de l’expérience. Lorsqu’on y croise des formes animées, elles sont le plus souvent des créations chimériques de notre esprit que le simple fait d’ignorer dissout ou rend inerte. Les cas de contacts bien plus substantiels sont rares, et concernent surtout d’autres niveaux de l’expérience ; il ne faut donc pas s’inquiéter outre mesure. En huit ans de pratique, je n’ai jamais subi plus qu’une bonne frayeur dans ces cas-là.
Je n’ai pas noté en outre d’augmentation de rencontres de ce type avec le temps ; au contraire, elles diminuent plutôt, et n’indiquent donc vraisemblablement aucun phénomène d’attraction en jeu mais plutôt une dissolution des peurs qui en sont sans doute à l’origine.

Pour finir sur ce point, de nombreuses personnes s’inquiètent suite à quelques lectures de voir apparaître leurs cauchemars dans un environnement très malléable. Que l’on se rassure, une concentration notable est requise pour créer des éléments persistants. Une simple idée traversant son esprit ne se manifeste pas instantanément, fort heureusement !

La peur de mourir ou de perdre son corps

Quel projecteur ne s’est pas demandé un jour, soumis à un effroi imprévu, quelle folie l’avait poussé à réaliser cette expérience touchant d’un peu trop près une réalité funeste ?
En remontant aux sources anciennes sur ce point précis, on note que l’occultiste Cornelius Agrippa était dans les premiers à rapporter au XVIème siècle les conséquences étonnantes de la décorporation sur la santé (5), ouvrant la voie cinquante ans plus tard à Paracelse, le fameux alchimiste suisse, pour exposer explicitement le lien étroit entre le corps astral et la mort (6). Le monopole de l’occultisme sur la projection de conscience dans les siècles suivants a répandu nombre de croyances sur le sujet, insistant notamment sur les risques physiques encourus. Le chemin était alors tout tracé dans la seconde moitié du XIXème pour que la célèbre mystique russe Helena P. Blavatsky mît en garde contre des risques plus avancés de possession du corps. (7) Deux décennies après elle, l’occultiste Stanislas de Guaita évoquait longuement à sa suite les risques supposés de vol du corps en projection, rapportant les techniques soi-disant utilisées par les Anciens pour protéger le corps inerte des initiés contre toute intrusion. (8)

L’opinion commune derrière cela revient donc plus ou moins à affirmer que, en toute logique, c’est l’âme (9) ou une forme d’enveloppe subtile la contenant qui quitte le corps, le laissant vide telle une coquille dont on peut s’emparer. À cela s’ajoute souvent l’idée d’un cordon qui les relie, qu’une pichenette bien placée par un esprit facétieux peut briser, envoyant l’expérimentateur à jamais dans les limbes. (10)
Bien du chemin a été parcouru depuis ces premières suppositions. Ce modèle demeure toutefois le plus connu, du fait de sa simplicité et de son évidence apparente. Entrer dans le détail d’approches contemporaines (occultes ou non) semble rendre l’appréhension du sujet plus confuse pour le novice, du fait de l’absence de conclusion nette.

Il est intéressant en outre de noter ici une croyance majeure concernant le dédoublement qui a disparu aujourd’hui : la majorité des occultistes tenaient pour acquis aux XIXème et XXème siècles, dans la lignée du spiritisme, le risque mortel subi par le double projeté face à un obstacle physique pointu, tel une épée ou une pointe saillante, voire une balle. La blessure se transmettrait alors au corps physique qui pourrait décéder. (11) On voit ici à quel point des craintes considérées aujourd’hui infondées peuvent hanter les esprits.

Si, par nature, un pratiquant qui mourrait durant l’expérience ne pourrait partager son funeste rapport, aucun témoignage sérieux et documenté ne nous prouve à l’inverse la possibilité du décès en projection, ni du « vol du corps ». Ces idées semblent surtout basées sur les croyances et spéculations des premiers auteurs, qui ont naturellement utilisé leur conception du monde pour tenter d’expliquer les mécanismes de cette expérience. À moins d’adhérer à celles-ci, il ne semble donc pas y avoir de raison expérimentale particulière de s’alarmer à ce sujet.
J’ajouterai aussi que toutes les études en laboratoire de sujets pratiquant la projection de conscience (que ce soit par Charles Tart ou au Monroe Institute par exemple) n’ont également jamais noté de signes physiologiques inquiétants, d’arrêt du cœur, de la respiration, de raideur morbide ou autres éléments si souvent évoqués dans la littérature occulte (12) ou certains témoignages. (13) Le corps ne semble pas entrer dans un état réellement différent du sommeil normal en général, même si les expériences peuvent se dérouler en dehors des phases EEG habituellement associées aux rêves.

Concernant les problèmes de réintégration du corps, en plus d’être très rares (une fois sur cent environ pour moi), ils ne sont jamais que passagers et semblent a priori souvent liés à l’endormissement profond du corps durant l’expérience. À noter également qu’il semble impossible de « se perdre » et de ne plus pouvoir revenir, puisqu’une simple pensée vers son corps nous fait reprendre conscience en son sein instantanément, quelle que soit la « distance » parcourue durant la projection.

La crainte de « l’illusion spirituelle »

Se fondant sur l’image qu’ils se font de la projection de conscience, certains cherchent à mettre en garde contre l’errance spirituelle qu’elle représenterait.

L’argument principal est souvent de cet ordre : la projection de conscience serait l’aboutissement de l’illusion, du fait des caractéristiques de l’Astral, détournant alors les pratiquants des « vrais » exercices spirituels.
Outre les possibles objections théoriques contre cette conception du monde, le problème central est dans la majorité des cas l’absence d’expérience directe de la projection qu’ont ces moralisateurs spirituels. Ils fondent leurs affirmations sur une image d’Épinal ésotérique ou New Age dont il a déjà été question plus haut. Ils psalmodient alors avec zèle l’idée que ce monde égare, sans avancer d’arguments concrets et vérifiés. Ne plus vouloir revenir dans son corps ? C’est plutôt difficile à soutenir. Perdre contact avec la réalité ? À moins de difficultés psychologiques antérieures ou d’un sérieux manque d’ancrage qui feraient déconseiller cette pratique et bien d’autres, cela est peu envisageable : on parle en effet d’expériences irrégulières qui ne durent en général que quelques dizaines de minutes au mieux. Etc.
On attend toujours des arguments solides sur ce point, et non des croyances sur ce qui est ou non « spirituel » et digne d’être exploré ou utile, ou n’ayant rien de propre à la projection, mais liés à la santé psychologique d’individus particuliers. On retrouve ce genre de point de vue chez certains occultistes du XIXème siècle, comme Papus qui désapprouvait cette pratique. (14)

Hélas, ces propos trouvent parfois une oreille attentive chez ceux qui s’intéressent au phénomène craintivement, et qui trouvent là une raison de ne pas s’engager plus loin. À ceux-là, je répondrais : attention au dogmatisme de tous bords. La projection est avant tout ce que chacun en fait. Ce que la tradition a nommé « l’Astral » n’est pas plus un monde de mirages bienheureux que la vie courante ou les rêves. Il est en général intrinsèquement insignifiant : j’entends par là que c’est souvent l’interprétation ultérieure qui fige son sens.
La projection peut être source de fermeture dogmatique ou d’ouverture intérieure avant tout suivant la façon dont on l’aborde, comme toute expérience. Conservez un esprit critique, une ouverture aux possibilités du monde, une sincérité et une simplicité dans votre démarche vis-à-vis de cette pratique et de ce que vous y cherchez, et il n’y a pas de raison qu’elle constitue autre chose qu’une porte vers un enseignement intérieur et une découverte de soi, au même titre que bien d’autres disciplines par ailleurs. À chacun, dès lors, de s’observer avec lucidité pour savoir s’il cherche un moyen de fuir, ou bien de se découvrir, non seulement au travers de la projection, mais aussi de toute entreprise personnelle.

Ainsi, il convient de nous fier autant que possible à la pratique pour fonder notre vision des choses en matière de projection. Ne prenons pas pour vérité établie dans ce domaine, comme dans d’autres, ce que nous n’avons pas éprouvé personnellement, ou qui n’est pas déductible directement de notre expérience. La peur, si elle est compréhensible, ne doit pas être un frein à nos ambitions, surtout lorsqu’elle s’avère souvent fondée sur des bases bancales. Qu’on cultive plutôt l’audace, la détermination et une légèreté d’esprit qui aidera le pratiquant à vaincre les principaux obstacles rencontrés : ceux qu’il aura emportés avec lui. Pour terminer cet article, je citerai Stace (Énéide IX, 461) : Macte animo, generose puer, sic itur ad astra. « Courage, enfant vertueux, c’est ainsi que l’on va jusqu’aux étoiles. »

Références bibliographiques

1. « […] jako kdybyste se dotkli mága, jenž svým astrálním tělem dlí mimo své fyzické tělo, čímž byste ho okamžitě usmrtili, protože se dotekem přetrhne spojovací páska mezi astrálním a fyzickým tělem. » František BARDON, Brána k Opravdovému Zasvěcení (1956), Stupeň VII – Magický výcvik těla ; soit en français : « […] comme si on touchait un magicien dont le corps astral est hors de son corps physique et qu’on le tuait de ce fait instantanément, car le contact déchirerait le lien entre le corps astral et le corps physique. » Franz BARDON, Le Chemin de la Véritable Initiation Magique (1956), Degré VII – Formation magique du corps. J’ai moi-même subi un contact physique lors d’une projection de conscience, démontrant l’erreur commune évoquée par Bardon et bien d’autres.
2. « Quod primum attinet, nempe ‘abduci a corpore’, ita se habet : homo reducitur in statum quendam qui medius est inter somnum et vigiliam in quo statu cum est, non aliter scire potest quam quod prorsus vigil sit, omnes sensus tam vigiles sunt sicut in summa corporis vigilia, tam visus quam auditus, et quod mirabile, tactus, qui tunc exquisitior est quam usquam dari queat in vigilia corporis. […] In hunc statum modo ter aut quater immissus sum […]. » Emanuel SWEDENBORG, Arcana Cœlestia (1749), §1883 ; soit en français : « Concernant la première [expérience], à savoir être sorti du corps, cela se déroule ainsi : l’homme est amené dans un certain état intermédiaire entre la veille et le sommeil. Dans cet état, il ne peut avoir conscience d’autre chose que d’être entièrement éveillé ; tous les sens sont aussi alertes qu’au plus haut point de vigilance du corps, tant la vue que l’ouïe, et, ce qui est incroyable, le toucher, qui est alors plus excellent que durant l’éveil du corps. […] J’ai été admis dans cet état seulement trois ou quatre fois […]. » Emanuel SWEDENBORG, Les Arcanes célestes (1749), §1883.
3. « Es sind etliche Menschen zu mancher Stunde dem siderischen Geiste nach in [Entrückung ?] entritten worden, wie man es nennet, und haben alsbald auch des Himmels und der Höllen Porten erkannt […] » Jakob BÖHME, Aurora oder Morgenröte im Aufgang (1612), XX, §89 ; soit en français : « Il y a un certain nombre de personnes qui, en différents temps, sont entrées, quant à l’esprit sidéral [NdT : « le corps astral »], en extase, comme on nomme cela, et qui aussitôt ont connu les portes du ciel et de l’enfer […] » Jacob BÖHME, Aurora, ou l’aurore naissante (1612), XX, §89. J’ai noté l’existence de deux versions différentes de ce texte, assez obscures parfois quant à la signification exacte de certains termes dans le contexte. Il semble manquer un mot dans la version que j’ai utilisée (Entrückung, « extase, ravissement »), qui demeure cependant la plus claire.
4. « […] Your Body of Light may wander away uncontrolled, and be attacked and obsessed. You will become aware of this through the occurrence of headache, bad dreams, or even more serious signs such as hysteria, fainting fits, possibly madness or paralysis. Even the worst of these attacks will probably wear off, but it may leave you permanently damaged to a greater or less extent. » Aleister CROWLEY, Liber IV – Magick in Theory and Practice (1911), Chapter XVIII, I ; soit en français : « Votre Corps de Lumière peut s’éloigner, incontrôlé, et être attaqué et obsédé. Vous en prendrez conscience par le fait d’un mal de tête, de cauchemars, ou de signes plus sérieux comme l’hystérie, des crises d’évanouissement, et peut-être la folie ou la paralysie. Même la pire de ces attaques s’estompera probablement, mais pourrait vous laisser plus ou moins blessé de façon permanente. » Aleister CROWLEY, Liber IV – La Magie en Théorie et en Pratique (1911), Chapitre XVIII, I.
5. Heinrich Cornelius AGRIPPA, De Occulta Philosophia Libri Tres (1510), Cap. L.
6. Pseudo-Theophrast VON HOHENHEIM (dit PARACELSE), Philosophia ad Athenienses (1564), in Sämtliche Werke, Karl Sudhoff (1931), Das ander Buch, XXI-XXIII, pp. 415-417
7. « The vacant carcass may be entered and inhabited by the astral form of an adept sorcerer, or an elementary (an earth-bound disembodied human soul), or, very rarely, an elemental. » Helena P. BLAVATSKY, Isis Unveiled (1877), volume 2, chapter XII, p. 589 ; soit en français : « La carcasse vacante peut être pénétrée et habitée par la forme astrale d’un sorcier adepte, un élémentaire (une âme humaine désincarnée bloquée sur terre), ou, très rarement, un élémental. » Helena P. BLAVATSKY, Isis dévoilée (1877), volume 2, chapitre XII, p. 589. Mais, paradoxalement, une bonne part de l’enseignement initial de la Société Théosophique qu’elle avait co-fondée se basait sur la pratique de la projection astrale (cf. John P. DEVENEY, Astral Projection or Liberation of the Double and the Work of the Early Theosophical Society, Theosophical History Occasional Papers nº6 (1997)).
8. « Puis sept mages expérimentés faisaient la chaîne sympathique autour du corps de l’absent [NdA : l’expérimentateur néophyte] ; à tout moment, pour peu qu’un danger s’annonçât, ils pouvaient d’un effort rappeler cette âme à l’existence. […] D’ailleurs, enveloppé d’un vaste manteau de laine qu’on repliait trois fois sur lui, le corps cataleptisé reposait dans un état de salutaire isolement : en aucun cas, il ne risquait d’être envahi ou possédé. » Stanislas DE GUAITA, Essai de Sciences Maudites II, Le serpent de la Genèse, Seconde Septaine : La Clef de la Magie Noire (1897), Chapitre II : Mystères de la Solitude, pp. 192-193.
9. Terme si galvaudé qu’il en devient un bon moyen de répandre une idée vague comme un article de foi personnalisé.
10. De Guaita témoigne ainsi des croyances de son temps : « […] Si loin qu’il se soit envolé de sa prison de chair, le Périsprit [NdA : le corps subtil] reste toutefois lié à celle-ci par une chaîne sympathique d’une exquise ténuité ; ce cordon ombilical est le seul lien qui rattache encore à sa matrice objective l’âme humaine […] Si la chaîne vient à se rompre, la mort arrive instantanée, foudroyante, comme à la suite d’une rupture d’anévrisme. » Op. cit., p. 185. Déjà, autour de 1880, H. P. Blavatsky confiait les mêmes craintes dans une lettre à sa sœur : « […] But this, needless to say, only in case the thread between the two were not broken. […] Then Amen to my existence: I should die instantly. » Helena P. BLAVATSKY, Letters of H. P. Blavatsky, The Path 9, nº10 (January 1895) ; soit en français : « […] Mais, il est inutile de préciser, [la réintégration du corps] ne peut s’opérer que dans le cas où le fil entre les deux n’est pas brisé. […] Sinon, Amen à mon existence : je mourrai instantanément. » Helena P. BLAVATSKY, Lettres de H. P. Blavatsky, The Path 9, nº10 (Janvier 1895).
11. Voir par exemple Charles LANCELIN, Méthode de dédoublement personnel (1913), 4ème éd. pp. 323-343, ou encore Henry S. OLCOTT, Old Diary Leaves, First Series (1874-78) (1895), chapitre XXIV.
12. « Dans certains cas, [le corps] offre même à l’examen les symptômes d’une mort récente : la chaleur baisse très sensiblement ; la respiration cesse et le cœur ne bat plus, ou c’est d’un si faible essor que ces deux fonctions deviennent imperceptibles à l’oreille la mieux exercée. » DE GAITA, op. cit. Il s’en sort d’ailleurs par une pirouette douteuse lorsqu’il s’agit d’entrer dans l’aspect pratique du sujet : « […] Nous n’allons pas livrer la formule du Sézame, ouvre-toi, qui donne l’accès du monde astral. Nous estimons en avoir dit assez. » Id. (p. 194). Il est très probable qu’il n’ait pas expérimenté lui-même la chose, ce que semble confirmer sa description fantaisiste de l’expérience.
13. Par exemple, voir les récits autobiographiques de l’indien Lakota Heháka Sápa (« Wapiti Noir »), Wičháša Wakȟáŋ (homme-médecine) de sa tribu. John NEIHARDT, Black Elk Speaks (1932), chapitres 20-22.
14. « Pour ce plan mental, l’idéal du développement des facultés humaines se résume dans la Sortie consciente du « Double Astral ». L’Acrobate physiologiste qui réussit cette expérience élémentaire est décorée du nom de Maître en une langue barbare quelconque et l’on passe des années de régime et d’entraînement ardus pour aboutir à cette impuissance réelle, la sortie astrale solitaire et personnelle ! Il suffit de voir une seule minute dans le plan astral pour s’amuser follement à l’ahurissement du prétendu « Adepte » qui a voulu se promener sans autre guide que son orgueil et « son superbe Isolement » dans un pays où tout est collectif et hiérarchisé ! » Papus, Traité Élémentaire de Sciences Occultes (1889), p. 534.

130 réflexions au sujet de « Les dangers du voyage astral »

  1. Marianne

    Bonjour, et tout d’abord merci pour l’ensemble de ton travail ainsi qu’à toute l’équipe d’astral sight. Ce site a toujours été une grande source d’inspiration pour moi.
    Je voudrais te faire part de ma toute première expérience de voyage astral, en espérant que cela va intéresser un expérimentateur chevronné comme toi. Je trouve en faite que cela colle particulièrement bien au sujet, car la peur est quelque chose qui a toujours fortement entravé mes projections… La peur des entités en particulier.
    Toutes mes tentatives de sorties astrales grâce à la transe se sont soldées par des échecs car au moment de la sortie, j’entendais des bruits divers qui me faisaient rennoncer à l’expérience. J’ai donc décidé de tenter une sortie par les rêves lucides.
    Je te passe les détails sur ma façon d’y parvenir (sauf si ça t’intéresse, bien évidemment, mais c’était relativement classique). Je me suis donc retrouvée à flotter à côté de mon lit. J’ai voulu faire quelques vérifications pour être sûre de ne pas être dans un rêve : efforts de mémoire pour me rappeler certains souvenirs, opérations mathématiques… Toutes ces choses m’auraient instantanément réveillées en temps normal, et là ce n’était pas le cas. Je n’ai même pas pensé à voir si je respirais encore en me bouchant le nez, mais je crois en faite que c’était parce que je n’avais pas de corps…
    Comme je faisais du sur place, j’ai donc donné l’ordre à mon « corps » astral de traverser la fenêtre, d’une manière très directive, ce qui effectivement marche très bien.
    J’ai eu une petite perte de conscience cependant, et j’ai repris mes esprits dans un paysage qui me rappelait la réalité mais sans l’être. La belle maison ancienne de mon voisin était bien là, mais autour il y avait des champs et des forêts. La lumière était orangée comme lors d’un coucher de soleil. Tout respirait une sorte de sérénité joyeuse…
    Un vieillard au sourire bienveillant m’attendait devant la maison de mon voisin. Il me désigna de petites ruines au centre desquelles se trouvait un puit. Là encore, je te passe les détails, mais au fond du puit se trouvait un livre. J’ai pris ce livre avec moi, persuadée que j’allais le retrouver à mon retour, même si je savais cela impossible…
    Je me suis sentie aspirée par mon corps physique. Le vieillard m’a fait un « au revoir » de la main, m’encourageant à continuer mes expériences spirituelles.
    Je me suis retrouvée dans mon corps, mais ma conscience était encore dans mon corps astral. J’entendais des bruits dans ma chambre, comme s’il y avait plein de petites créatures… Je me suis alors dit « dans l’astral, on n’est jamais seuls. Et c’est tant mieux. » et je suis retombée quelques instants dans le sommeil.
    A mon réveil, j’ai retrouvé le bouquin… Le livre sur les formes-pensées d’Anne Givaudan que j’avais acheté une semaine plus tôt mais que je n’avais toujours pas commencé. Et effectivement, j’y ai trouvé des réponses sur ce qui me faisait peur : le bas astral, les entités néfastes… Pour voir que finalement, si on ne laisse pas de prise à la peur, rien ne peut nous atteindre.
    Merci de m’avoir lue.

    Répondre
    1. kalonek Auteur de l’article

      Intéressante expérience Marianne ! La peur est en effet un frein que l’on s’impose à nous même au final. Il est important de savoir comment ne pas se laisser emporter car en projection, les émotions s’amplifient très vite si on n’y met pas un frein. Une petite frayeur subite peut s’intensifier à un niveau insoutenable en quelques secondes si on ne gère pas un minimum ses émotions. C’est d’ailleurs un très bon exercice en soi que d’apprendre à maîtriser cela.

      Répondre
  2. Marianne

    Merci pour ce gentil commentaire très encourageant (même si à mon avis la partie après la traversée de la fenêtre tiens plus du rêve lucide, mais au moins pour moi elle est riche de sens, ce qui est le plus important).
    C’est exactement ce que je fais en effet : apprendre à maîtriser mes émotions déjà dans la vie de tous les jours. La peur ne doit pas empêcher de vivre ce que l’on désire dans la vie.
    En tout cas, le chemin qui mène au voyage astral est en soi quelque chose de très enrichissant.

    Répondre
    1. kalonek Auteur de l’article

      En effet Marianne, à partir du moment où on a une perte de conscience, même minime, c’est généralement que l’expérience se transforme en rêve lucide simple. Ce n’est pas inintéressant pour autant, bien entendu. Sinon, je réfléchis un de ces prochains temps à écrire un article sur ce sujet en particulier, à savoir l’intérêt de la projection astrale par rapport à l’intégration de ses peurs, ce qui est l’un des points les plus importants d’un point de vue « spirituel » selon moi, plus qu’autre chose d’ailleurs.

      Répondre
  3. Alex

    Un peu d’aide ne serai pas de refus.

    Et bien voilà, il y a 2 ans je me suis mis à la télékinésie, aillant compris plus ou moins le fonctionnement avec l’expérience, je me suis en suite mis à la psychokinésie donc sans aide physique, je n’ai toujours pas réussi (pas comme je me le suis fixé). Bref, n’aillant pas de résultat concret, je me suis lancé dans la télépathie, j’ai réussi, mais mon manque de connaissance m’en empêche catégoriquement. N’étant pas satisfait, je me suis lancé dans l’électrokinésie, j’ai réussi mais encore une fois ce n’est pas assez pour dire c’est gagné.

    Après cela, je me suis découragé et je me suis mis aux projections astrale, j’ai réussi une seule projections aléatoirement ou j’ai pu apercevoir un court instant une ombre noire ovale avec comme de l’électricité noir autour et elle n’était pas petite et était très sombre, aussi sombre que l’ombre que nous connaissons, mais aussi vite (et je crois) qu’elle ma remarqué, elle est partie dans le bout de la pièce là ou j’étais censé être (ou j’étais en fait). Donc en gros, je me suis retrouvé sur ma chaise dans une autre pièce et j’ai eu le temps de l’apercevoir avant qu’elle parte.. on aurait dit qu’elle me fuyait comme si j’étais un prédateur. Pourtant, j’ai été plus impressionné qu’elle et tout ça en 5 secondes quand j’ai remarqué que je n’étais pas là ou je devais être et qu’elle allait vers mon moi physique. Le retour n’était pas comme un rêve, c’était un transfert, quelque chose de rapide et j’ai aussi réalisé que j’étais toujours conscience de la chose à mon réveillé donc..

    Après cela, et quelques mois plus tard, j’ai pu apercevoir une scène, ou plutôt plongé dans l’inconscient un court instant (2 ou 3 secondes) qui ma fait voir une fille/femme qui m’embrassait, je l’ai ressentie elle est ses mains sur mon visage et moi me penchant pour l’embrassé, j’ai réalisé après la scène que c’était gris d’un genre desseins ou vision de lunette des forces spéciales pour voir les appareils électroniques (difficile d’expliqué)..

    Depuis un certain temps, le hasard est présent, trop présent à mon goût. Des chansons, films, acteurs, musiques, personnes qui passent alors que on n’entend jamais parlé d’eux, et j’ai même faillit être multimillionnaire 2 fois en 1 semaine, car les numéros gagnants étaient ceux que j’ai évités (chiffres à cotés). Depuis que j’ai découvert ce qu’était l’état inconscience et que je l’ai amélioré grâce aux jeux vidéo, grâce à la concentration dans les jeux, c’est devenu trop hasardeux pour être vrais et je ne suis pas la seule personne qui la remarqué donc, je ne suis pas fou.

    Bref, moi ce que je cherche c’est de savoir pourquoi la scène avec cette fille.. j’ai bien une remarque : depuis un certain temps je ressens.. de l’amour pour une fille mais le problème c’est qu’elle n’existe pas encore dans ma vie, mystère mais je sais à quoi elle ressemble plus ou moins. C’était vraiment comme une projection, je l’ai vu et je l’ai embrassé comme si elle était vraiment devant moi, j’ai encore toute ma tête et j’affirme que je ne suis pas fou, juste un peu retourné par ce dernier événement qui ma profondément marqué, je ressentais évidemment de l’amour avant ça mais ce n’était pas aussi fort.

    Ai-je vu l’avenir ?

    Répondre
    1. Gérémy Cadorette

      C’est déjà ta femme, tu ne l’as seulement pas encore trouvé physiquement, mais elle est auprès de toi grâce aux incarnations passées.

      Répondre
    2. Adeline

      étrange ton expérience moi aussi par rêve lucide ou projection astral je le fait naturellement sens vraiment le vouloir depuis tout petite et moi j’ai vécu ton expérience plusieurs fois avec un homme je suis devenu complètement accro je le cherche sans cesse dans la vrais vie je sais aussi a peut pres a quoi il ressemble et a chaque foi que nos âme ce rencontre je ressent une béatitude profonde quelle que chose d’inexplicable un amour plus fort que tout il est mon tout …. Mais au bout d’un moment je me suis demander si j’étais folle car sa m’obscene j’en est jamais parlé a qui que ce soit je croie en l’âme sœur cert mais es ce que ça serai mon moi intérieur masculin car en fessant des rechercher j’ai vu des théorie du genre mais je sais au fond de moi que c’est bien plus que ça !
      ça parait tellement réelle et ce sentiment… pas possible que sa viens que de moi il existe forcement ….

      Répondre
    3. Stéphane Kombi

      Bonsoir! je vous ai lu, et j’ai trouvé votre témoignage émouvant !
      je suis vraiment intéressé par la spiritualité, mais mon c’est que j’arrive pas faire comme vous ! je sais pas si c’est la détermination qui manque en moi ou la technique. à ce niveau j’ai besoin de votre coup de pouce.

      Répondre
  4. Alex

    Note :
    Oui j’utilise les jeux vidéo (genre battlefield) pour me forgé une concentration d’enfer, et cela fonctionne, j’ai remarqué une amélioration très forte en 1 mois, mais malgré cela en dehors des jeux mon impatience me fait perdre ma concentration. Je fait en plus de la télépathie avec les autres joueurs, pour être sur de mes résultats, je suis très satisfait de mes réussites.

    Répondre
    1. JustShane

      Alex, si tu veut renforcer encore plus ta concentration je te conseil plus  » Call of Duty  » car les maps sont plus petite et tu rencontre d’autres joueurs plus souvent donc les réflexe s’exerce plus.

      Répondre
  5. doua gerard

    je veux s’il vous plait experimenter un voyage astral.alors ma preocupation est le » comment faire » et aussi de savoir auels sont les avantages de cela.merci de bien vouloir me repondre dans ma boite

    Répondre
    1. Marie

      Bonjour,
      Alors la méthode qui a fonctionné pour moi est le rêve lucide. Mais tout d’abord tu dois vraiment VOULOIR y arriver. Des que tu es conscient d’être dans un rêve lucide, tu pense : Je veux sortir de mon corps. Il faut vraiment le faire dans les premieres seconde de lucidité. Là le décor du rêve va disparaitre, et tu verra ce que l’on voit lorsque l’on a les yeux fermés (rien ou des couleurs). Tu vas avoir des impressions difficiles à décrire, pour moi c’était tout d’abord comme l’impression que l’on a quand un ascenceur monte en ayant les yeux fermé. Puis comme des vibrations dans la tête. La et ce n’est pas facile, il faut garder son calme et laisser faire les choses, mais en gardant ta résolution de sortir de ton corps. Tout cela ce fera les yeux fermés (au sens propre, pas au sens facile ! lol !) et quand tu pourras voir et bien tu seras sorti de ton corps. J’ai essayé de nombreuses fois avant à différents ages de sortir de mon corps en me relaxant mais la trouille m’a toujours empêché d’aller plus loin que les premiers signes ! Je epux difficilement être plus clair. Mais j’insiste que le désir profond d’y arriver c’est au moins 50% de la réussite. Pour faire des rêves lucides, regarde sur ce site il y a plein de conseils. Voilà bon voyage !

      Répondre
  6. Moise

    Avant tout je tiens a vous saluer pour cet important sujet.je suis Moise et c est avec joie que je vous devoile mon secret concernant le voyage astral.pour optimiser l astral hors de l enveloppe il faut premierement et surtout dernierement savoir comment faire souffrir le desir de l astral.une experience tres simple: t as soif mais tu deposes l eau tout pres de ton buffet a cote du lit en ayant une soif d’enfer.la surprise serra grande je te le garanti ! Car en ayant en soi en sentiment un desir renfloue comme la soif inciterra l astral a quitter le corps pour apaiser sa soif.dans mon cas c’est automatique.j’ai rien fait pour demarer ce voyage mais des fois comme ont dit lorsqu on a l habitude de se sentir libre on aimerait l’etre a jamais c’est un defaut ou une qualite humaine.

    Répondre
  7. Elisa.B

    Je n’ai pas vraiment compris..
    Comment peut-on faire pour ne pas croisé d’entités malfaisantes ? Comment surmonter la peur de les croiser et d’avoir peur de ne pas se réveiller? Peut on voir des personnes qui font aussi un voyage astral en même temps que nous ? Pouvons nous voir des êtres chères décéder ? Pouvons nous rendre visite a des amis ? Pouvons nous faire bouger des objet pour permettre a quelqu’un qui ne fait pas un voyage astral de savoir qu’il y a une présence ? Pouvons nous aussi si on le souhaite penser a une personne et être a ces cotés ? ou pouvons nous simplement penser a un lieu et y être ? Je suis désolé de poser enormement de questions mais j’aimerais bien tenter l »expérience mais ayant déjà vécu des choses paranormal j’ai beaucoup peur mais j’ai toujours ete passionné par les choses comme sa alors quand j’ai su que c’etait possible je me suis directement mise au recherche sauf ques sur chaque site chaques sujet son differents et font un peut peur … Merci de repondre rapidement

    Répondre
    1. Mr_moozik

      Salut, je mets ce commentaire car je me pose exactement les memes question que toi et j’attends aussi une réponse , svp répondez moi

      Répondre
  8. Anonyme

    Bonjour, article très intéressant.

    J’aimerais bien discuter de ce sujet avec vous.
    Il y a quelques années de ça, j’ai voulu essayer la sortie astrale. N’y arrivant pas après plusieurs essais, j’ai essayé en programmant un cristal de roche, et en le posant sur mon front. Je me suis assoupi, et soudain, j’entends un bruit, un peu comme une porte qui claque. Ca me « réveille », j’ouvre les yeux, et là je me rends compte que je ne peux pas bouger. C’est à ce moment précis que je me suis dit vas-y, c’est le moment. J’ai donc simplement pensé: « je veux sortir de mon corps ». Et là, j’ai senti de très fortes vibrations dans mon corps. Ce n’était pas désagréable, mais très puissant. J’ai vu aussi sur ma gauche un moulin qui tournait. Ensuite j’ai commencé à sentir mon corps devenir lourd, et il s’enfonçait de plus en plus dans mon matelas, pendant que mon âme s’élevait. C’est à ce moment là que j’ai pris peur, parce que je me suis rendu compte que j’étais en train de quitter mon corps, et sur le coup, je ne voulais du coup pas le laisser seul… Alors que j’étais en plein « dédoublement », je me suis forcé, j’ai pensé de toutes mes forces que je voulais revenir dans mon corps. J’ai peiné, mais j’y suis arrivé. Au jour d’aujourd’hui, j’aimerais dépasser cette peur. J’ai très envie de faire des voyages comme vous le faites, ne serait-ce que pour mon développement personnel et spirituel. Encore une fois, j’aimerais beaucoup en discuter avec vous, que vous soyez un peu comme mon guide. Ca me tiendrait vraiment à coeur.

    Répondre
    1. Younous

      Ça mais t’arriver la même chose saufe que moi j’ignorais l’existence du voyage astral mais je me suis renseigné et j’ai su que ce que j’ai fait était un voyage astral, après pour surmonter la peur de quitter son Corps c’est de ce dire que il y a une bulle autour de ton Corp et que personne ne peu le prendre en position car dans le monde du voyage astral ont contrôle tout part la pensé la preuve le faite que t’a pensé de vite retourné dans ton corps c’est une preuve du contrôle permanent par la pensé voilà c’est la solution 😉 après moi j’ai pas vue un moulin j’ai vue 3 ombre qui foncé sur moi mais me frôlé et ce jours la j’étais triste et j’avais peur donc j’ai surment attiré les mauvaises chose ce jours la !

      Répondre
      1. Stéphane Kombi

        bonsoir! j’ai lu votre histoire de voyage astral et ces 3 ombres que vous avez vu. mais j’aimerais savoir y’a il quelque de mal qui c’est produit à la fin de cette expérience ?
        je suis vraiment intéressé pas la spiritualité, mais je n’ai aucune expérience du voyage astral donc plus d’informations de votre part me fera plaisir ! merci d’avance !

  9. Dalonek67

    Pour moi, les théories disant que la projection astrale est dangereuse sont infondées, il n’a aucun document ni aucune preuve concrète, le problème encore aujourd’hui est que beaucoup de personnes croient que les voyages astraux sont risqués et du coup, il ne préfère pas tenter l’expérience, ce qui est fortement dommage, car il s’impose une barrière à cause de leurs craintes. Pour ma part, je n’ai pas encore tenté l’expérience est cela ne saurait tardé, pour l’instant, je lis, t’es articles et je me renseigne sur ton forum avant de me lancer, en tout cas, la projection astrale ne me fait pas peur, en revanche, je suis excité rien qu’a l’idée d’imaginer ce que je vais découvrir de l’autre côté.

    Cordialement, Dalonek67

    Répondre
  10. Josh.josh462 & EagleTogo

    Hello,
    Les apports des uns et des autres sont Tres nourissant. Perso Jai toujours été fasciné par le surnaturel le visible et l’invisible par les choses cachées . Je fais souvent des rêves hors du commun personne jusqu’à present n’a su me dire réelement ce que Cest réelement. Je crois que Jai deja réaliser un voyage astral. Alors que Jetai en train de méditer dans mon jardin avec des nourritures spirituelles je me suis retrouvé dans un monastère que j’avais deja visité quelques mois auparavant. Quand je dis je me suis retrouvé la bas Cest pas que je me suis endormi ou assoupi je suis carement sorti de mon corps en un instant. Après etre revenu à l’état normale j’étais pris d’un effrois enexplicable Jai eu Tres peur mais depuis Jai surmonté cette peur et je voudrais rentrer pleinement dans l’univers du monde astrale a n’importe quelle moment voulu. Merci de me répondre rapidement pour rentrer dans ce monde so fascinent Merci de me donner et m’indiquer les astuces nécessaire. Aussi sur les rêves lucides

    Répondre
  11. Be loved in jesus

    voilà ce que moi je vois

    Je crois que ca s’apparente à ca… j’ai été mis au courant du voyage étant petit par un voisin, rat de bibliothèques. Mais dépuis un moment quand j’ai des paralisies des sommeils ou quand j’ai un rêve où je me retrouve à l’endroit même où suis sensé être couché( regardant mon corp en quelques sortes comme une entité autre que moi), très souvent je vois une personne, une femme dont je ne vois pas le visage parce qu’elle souvent derrière moi, m’obliger ou peut être me retenir de rentrer(de ne pas rentrer). C’est ce qui se passent ensuite qui est interressant. Très souvent je resiste mais je lanche la prise et je ferme les yeux, en voyant des couleur ou rien comme stupilé ci-haut dans une reponse. Je me reveil, pas comme d’habitude, sans perdre le moidre detail mais attention, j’ai prend conscience qu’à partir du moment où je ferme les yeux et quand je revient à moi, beaucoups de chose se passent, beaucoups de temps s’écoulent. J’en revien même de fois épuisé.

    Répondre
  12. Be loved in jesus

    voilà ce que moi je vois

    Je crois que ca s’apparente à ca… j’ai été mis au courant du voyage étant petit par un voisin, rat de bibliothèques. Mais dépuis un moment quand j’ai des paralisies des sommeils ou quand j’ai un rêve où je me retrouve à l’endroit même où suis sensé être couché( regardant mon corp en quelques sortes comme une entité autre que moi), très souvent je vois une personne, une femme dont je ne vois pas le visage parce qu’elle est souvent derrière moi, m’obliger ou peut être me retenir de rentrer(de ne pas rentrer). C’est ce qui se passent ensuite qui est interressant. Très souvent je resiste mais je lache la prise et je ferme les yeux, je vois des couleur ou rien comme stupilé ci-haut dans une reponse. Je me reveille, pas comme d’habitude, sans perdre le moidre detail mais attention, j’ai prend conscience qu’à partir du moment où je ferme les yeux et quand je revient à moi, beaucoups de chose se passent que je perd de vu, beaucoups de temps s’écoulent. J’en revien même de fois épuisé. Je revois alors certaines scenes comme Néo dans le matrix(ref : film matix) dans la vie courantes

    Répondre
  13. Le curieux

    Bonjour,

    Je n’ai pas beaucoup de connaissance sur ce sujet, à par quelques expériences et j’aimerais avoir votre opinion…

    Vers la fin de mon adolescence, je m’intéressais beaucoup au voyage astral et j’ai lu quelques livres sur le sujet (ça doit faire un vingtaine d’années). Dans un de ces livres, on expliquait que si on avait de la difficulté à se projeter hors de notre corps physique, on pouvait faire appel à nos « guides » à cet effet. J’ai donc fait le test sans obtenir de résultat sur le moment (en faisant de la relaxation sur le dos). Ayant décidé d’abandonner, je me suis finalement retourné sur le ventre pour dormir et c’est là qu’il s’est passé quelque chose d’incroyable (en tout cas pour moi) : j’ai senti qu’on me prenais par les mains et qu’on me tirais vers le haut! J’avais l’impression d’être un véritable élastique et je me suis retrouvé près du plafond, à flotter au dessus de mon lit et je n’étais pas seul… Il y avait plusieurs silhouettes autour de moi que je ne parvenais pas à bien voir, mais dont la présence ne faisait aucun doute! À mon retour dans mon corps, j’étais vraiment euphorique!

    J’ai l’esprit ouvert, mais je suis quelqu’un d’assez septique malgré tout. Selon vous, s’agissait-t-il d’un rêve lucide, ou était-ce vraiment une projection dans l’astral?

    J’ai fini par abandonné mes expériences à cause d’un épisode de paralysie du sommeil assez traumatisant. J’ai récemment appris que cet etat n’avait rien à voir avec l’astral, alors j’aimerais bien tenter l’expérience à nouveau en espérant maîtriser ma peur…

    Vos commentaires sont les biens venus!

    Répondre
  14. Emib2a

    Bonjour à tous. Débutante dans la pratique du voyage astral (que je n’ai toujours pas réussi à réaliser) je suis actuellement au stade d’exercices audio guidés.

    Hier soir j’allumais deux bougies avant de me mettre au lit avec mon enregistrement.
    Respectant avec soin toutes les directives de celle ci, j’ai senti qu’il commençait à se passer quelque chose. Et au moment le plus intense de ma « séance » les yeux fermés, j’ai pu deviner au travers de mes paupières comme une ombre qui passait entre la bougie et moi, créant ainsi des passages d’ombres devant mes paupières. Ma conscience s’est immédiatement fixée sur cette ombre et j’avais comme le sentiment que quelqu’un attendait que je sorte pour prendre ma place, et à partir de là j’ai senti que l’expérience avait échouée.
    Cette ombre passait devant la lumière puis reculait, elle avançait puis reculais avec la même constance que quelqu’un qui se balance lentement sur un siège à bascule. Je n’ai pas vue cette ombre je l’ai juste perçu derrière mes paupières, comme on percevrait un nuage qui passe devant le soleil alors que l’on a les yeux fermés.
    Je pense que j’attend de cette confession la compréhension de personnes habituées à ces phénomènes. Merci d’avance de m’avoir lue et pour vos réponses à venir si tant est que vous avez une réponse à me donner.

    Bien cordialement, Emilie.

    Répondre
    1. Mel

      Bonjour Emilie
      Dans quel état d’esprit étais tu ? il ne faut pas tenter de voyage si tu es dans état d’esprit de tristesse ou de colère.. Pour ma part avant de tenter l’expérience je visualise toujours une genre de bulle qui m’entoure et qui a pour but de me protéger et je l’imagine très puissante, je ne remet pas en cause les éventuels danger de l’expérience mais pour mon cas j’ai pas encore eu de mauvaises surprises.. Et n’hésite pas a travailler tes émotions (Plus facile a dire qu’à faire..) il ne faut pas les craindre ça les attirerais d’avantage.

      J’espère t’avoir aider :)

      Répondre
  15. Julie

    Bonjour. Je n’ai réellement commencé à m’intéresser au voyage astral que depuis peu, et j’ai acheté un livre sur le sujet. Novice que je suis, je ne sais pas ce qu’il vaut aux yeux d’une personne expérimentée mais j’y ai trouvé des choses comme quoi évidemment le taux de réussite varie selon les personnes, ainsi que des techniques pour effectuer les sorties du corps, etc… J’ai donc testé hier, convaincue d’y arriver.
    Et en effet, je n’ai pas eu à attendre bien longtemps… Ca m’a surpris, c’était comme si j’étais tirée vers l’extérieur de mon corps, c’était assez fort, et il faisait sombre. Pour la suite, je ne sais pas vraiment quoi en penser c’était peut-être un rêve, mais à ce moment là j’ai vu comme deux grands yeux jaunes juste à côté de moi m’observer, comme s’ils étaient étonnés de me voir là.
    Pour ma première expérience, je crois que ça m’a fais beaucoup d’un coup parce que j’ai eu la trouille de ma vie et j’ai tout de suite voulu retourner dans mon corps (même si je n’en étais pas totalement séparée encore, juste du buste), suivie de la trouille de m’endormir comme si j’allais repartir. Je crois que le pire, c’est que involontairement je suis immédiatement retournée du « côté » astral, alors que je ne m’étais absolument pas remise du premier aller-retour. Evidemment j’ai là aussi rapidement voulu retrouver mon corps physique, le plus vite possible.
    C’est encore tout frais et j’ai repensé à ces yeux que j’ai cru voir, puis je me suis trouvée stupide de vouloir aller faire un tour là-bas sans même savoir si une rencontre pouvait être possible, nocive ou non.
    C’est ce qui me tracasse encore, voir, entendre ce qu’en temps « normal » je serais incapable. J’avoue que ça m’a bloqué, je suis toujours pas rassurée de cette(/ces) expérience(s), et inquiète d’y retourner.

    Répondre
    1. Chéri-BIBI

      Compare ça à une sortie dans la rue, avec ton corps physique, et donc il peut t’arriver le meilleur et le pire, mais le plus souvent pas grand chose, à condition de marcher sur les trottoirs et de traverser au clous. Donc faut bien se renseigner et pratiquer progressivement.

      Répondre
  16. Manu

    bonjour a tous , depuis l age de 20 ans je fais des voyages astrales, aujourdh’ui j en ai 35, cela m’a toujours angoissé , je me rappel m’endormir sur le ventre par peur de faire un voyage mais ce fut une époque ou j’avais beaucoup de mal a comprendre ce qu’il m’arrivé …bref aujourd’hui j ‘ai eu une expérience toute particulière et j aimerais avoir des réponses …Je viens d’acheter une maison récente d’une 10aine d’année avec ma femme et mes 2 enfants , à un couple en instance de divorce …(le malheur des uns fait le bonheur des autres ) sauf que depuis notre enménagement , je me sent angoissé , stressé et perturbé ..d’après un ami cela viendrait d’énergie négative laissé par le couple qui divorcé (avec 2 enfants je précise).
    On m’a conseillé de faire une purification de la maison et cela pouvait ce faire de maniere astral avec un voyage .
    j ai donc pris les devants et décidé de faire ce voyage avec crainte un soir en me couchant , et durant ce voyage je visité ma maison et j ‘ai trouvé un bébé dans mon salon que j’ ai pris dans mes bras et je suis reparti avec …ensuite je me réveille .
    Pensez vous que le bébé était la cause de mes soucis pour la maison ? que cela voulait il dire ?
    merci d’avance?

    Répondre
  17. lol

    “La science n’est pas plus qu’une tentative d’explication d’un miracle inexplicable et l’art une interprétation de ce miracle.”
    Le rêve, ce n’est que la vie éperdument dilatée.

    Répondre
  18. nigthwing

    Il est vrai que ces citations ne sont pas une véritable réponse mais c’est en les comprenant que l’on trouve
    la vérité .

    Répondre
  19. Baawdoum

    Bonjour ..
    En faite je n’ais que 15 ans et je voudrais savoir si il ne faut pas avoir un age certain pour cette expérience .
    J’ai découvert cette possibilité de dédoublement astral aujourd’hui et sa me passionne énormément j’ai l’impression que c’est vraiment ce qu’il me fallait mais j’ai très peur de beaucoup de chose .
    J’aimerais aussi savoir si pendant l’expérience nous pouvons décidé du moment exacte où nous retournons dans notre corps au cas ou si ça se passe mal .

    Répondre
  20. Bombonne

    Waoh!

    Bonsoir à vous mes aînés et aînées spiritualistes. Je ne sais pas si ce que j’écris pourra être lu avec un sourire au lèvres mais je veux comprendre et expérimenter les rêves de manière consciente.
    Je ne sais tout simplement pas par où commencer!
    Que me conseillez-vous?

    Répondre
  21. marcus

    astral me plait mais je suis sur qu il siste tro de danger donc l evoluer sprirituellement il faut avoir des in formation sur l astral necessairement

    Répondre
  22. caroline

    Bonjour

    EN réalité on vit dans une matrice. Et le temps et l’espace est relative. Ce pourquoi, quelqu »un qui admet ce concepte peut fait de voyage astral. Si vous augementer votre fréquence en faisant des bonnes actions. Vous allés voir la matrice blinké, comme une écran ! Nous sommes UN

    Répondre
  23. Marine

    Bonjour ,
    J’aimerais quon m’aide a comprendre ce qui m’arrive. Avant tout j’aimerais signaler que étant petite jusqu’à l’adolescence j’ai souvent ressenti des esprits. par après quand ca A cesser J’ai commencer par faire de la paralesie Du sommeil ce que je trouve deja assez flippant comme ca . Mais la aujourdhui ce n’etais pas Pareil. J’etais couché sur mon ventre dans mon lit prête à m’endormir et je commençais pars rêver c’était comme des visions assez flippante , à chaque fois que j’essayais de penser à quelque chose de plus agréable pour m’endormir je finissait pars avoir dès vision de reve qui m’angoissesait plus qu’autre chose. Jusqu’au moment où j’ai ressentit une sorte de puissance dans toute mon corps ., comme dès vibration , froid , chaud je pense que je ne trouverais jamais les mots pour décrire ce que j’ai ressenti mais la première seconde c’était quelque chose d’agréable qui m’a donner envie de me laisser aller jusqu’à ce que je me rend compte que je me sentais partir ., j’avais l’impression que j’allais me mettre à flotter dans l’air , j’ai ue tellement peur que j’ai essayer de crier ., ce qui A pue me faire reprendre le contrôle de tout et de mon’ Corps. Penser vous que j’ai failli faire un voyage astrale ?
    Si oui comment cela ce fait t’il que depuis toute petite il m’arrive toujours ces truc bizarre ., sans même que j’essaie quoi que ce soit ., j’aimerais que ça n’arrive plus jamais que ce soit d’entendre des antité , parelesie Du sommeil ou voyage astrale.
    Je ne comprend pas pourquoi certaine personne font tout pour y parvenir. Moi on dirait que tout ça vient à moi naturellement comment cela ce fait il ?

    Répondre
    1. Jean C

      Bonjour Marine,

      Je n’ai jamais été seul non plus si je peux dire et je ne suis pas en danger, tout comme toi je pense. J’avais des rêves ou je tombait souvent, aujourd’hui je vole seulement. Et si tu étais prédisposé à ceci? Mon premier voyage astral « voulu » m’à donner une impression de velcro dans les bras avant de passer au travers su béton et de me retrouver à voler raidement dans les nuages. Tu as peut-être été en transe ou eu un dédoublememt astral, mais rien n’est dangereux. C’est même amusant alors de quoi as-tu peur? Pour le truc d’entendre des entités… Ce n’en est pas obligatoirement. Tu connais les dimensions? Tu es dans la 3D, mais il y a aussi une Marine dans la 4D, la 5D, etc. J’entends quelques fois l’autre Jean ailleurs.

      Il faut sortir de ce que l’on a apprit et se connaître dans ces domaines. Tu n’es pas malade ni folle, tu es juste réveillé sur ce plan. Ça ne changera rien à ta vie d’explorer, mais tu vas t’amuser au lieu de fuire.

      Répondre
  24. Gérémy Cadorette

    Il semble y avoir un temps limite pour revenir et le dépasser semble entraîner la mort, j’ai déjà eu une expérience de nirvana interrompu suite à un de mes voyages astrales et le temps semblait être en cause

    Répondre
    1. Jean C

      J’ai eu mes plus belles expérience de voyage astrals dans le haut astral. Le bas est plus difficile, comme d’être en avion qui passe une zone de turbulence. J’étais si loin que j’ai vu une personne, la lumière elle-même. J’ai pris 6 mois à revenir parce que j’ai visiter Le bout de l’univer ce jour-là, mais le professionnel à mes coté m’a rammener comme un cadran nous réveille le matin. La mort est une peur qui n’existe pas. ; )

      Répondre
    2. look

      geremy il nes pas ecrit quelque part temp limite.utilise tout simplement ta raison apres combien de temp ton corp aura du mal a se remettre sur pied?le corp physique se charge souvent de te ramener sans demander ton avis lorsquil voit que tu dure trop dehors.

      Répondre
  25. josé

    bonjour ,j imagine une experience collective que toute les personnes interresés par les voyages astraux pourraient s entraider à sortir de leurs corps par visualisation de l autre qu en pensez vous?

    Répondre
    1. Chéri-BIBI

      Ce que tu dis se pratique déjà depuis fort longtemps. Le seul problème est d’être sur la même fréquence vibratoire que l’autre, et d’avoir à peu près le même niveau de « nettoyage psychique » sur le plan karmique. C’est surtout ce dernier niveau de nettoyage qui aligne les fréquences. sinon les problèmes émotionnels issus des mémoires lointaines non résolues font irruption et contaminent trop l’expérience.

      Répondre
  26. michel

    bonjour il m est arriver de me voire coucher dans mon lit , je dormais a point fermer et la tout d un coup je me suis retrouver a l extérieur il tombais une petite neige et après tout est devenu sombre mais juste 5 seconde et la j étais face a un genre d arc-en-ciel mais horizontale et d un coup je me suis retrouver a flotter dans cette arc-en-ciel avec des femme qui me demandais des caresse et tout est devenu très calme et javais du plaisir et elle aussi mais je suis soudainement retrouver dans un endroit clos ou je ne pouvais plus voler et la je me suis réveiller . es ce que c étais un voyage astrale ? ou juste une projection un rêve

    Répondre
  27. Dohly

    Bonjour, moi qui voulait essayer un voyage astral mais avec tous ces commentaires de peur, ou rencontre d’ombre etc je n’ose même plus .
    Je sais pas si on va me répondre mais le but de faire un voyage astral à part la curiosité de l’inconnu , cela nous apporte quoi en réalité ?
    Ce que je recherche pour ma part que ce soit en voyage aStral ou méditation etc. C’est la sensation de bien être et plénitude mais malheureusement je n’arrive toujours pas à contrôler ma peur et je n’arrive pas à contrôler mes émotions et du coup à chaque fois que je lis les commentaires négatifs , je renonce et c’est comme ça depuis des années …
    J’aimerai juste me sentir bien d’une manière ou d’une autre .
    Merci de m’avoir lu

    Répondre
    1. Jean C

      Bonjour Dohly,

      J’ai voyagé en très haut astral et quand je suis revenu, j’ai une énergie pour 6 mois! Si tu ne contrôle pas tes peurs, la méditation de conscience éveillé t’aidera plus que n’importe quoi.

      Les rêves lucides, le voyage astral sont un complément au travail d’une vie. Tu n’es pas prête à voyager dans l’astrale, mais plutôt d’apprendre à te connaître ici sur terre. : )

      La peur se trouve dans le futur, jamais au présent.

      Répondre
  28. Alvaro

    Bonjour.

    J’espère recevoir un message en réponse à mon commentaire.. Il y a quelques mois, un ami m’a parlé de projections astrale. Il m’a parlé de l’expérience, et ça me tentait.. J’en ai parlé à ma copine, qui a refusé que je m’adonne à ce genre d’expérience, de peur qu’il m’arrive quelque chose…
    Cependant, il y a peu, j’ai commencé à m’intéresser aux rêves lucides. Appelons les « RL », pour faire court dans mon commentaire.
    En lisant certains forums, je me suis rendu compte qu’en faite, je fais souvent des RL. Il m’est déjà arrivé de dire à des personnes dans mon rêve « je ne sais pas ce que vous allez devenir, mais en ce moment, vous êtes dans mon rêve. Et moi, je suis en train de dormir. » Il m’est aussi arrivé de faire des rêves où je faisais des choses négatives, ou j’avais des moments gênants mais je me disais dans mon rêve « c’est pas grave, je sais que je rêve, et que je vais me réveiller dans mon lit ».
    Alors voilà… Ça fait des années que je fais des RL, sans même savoir ce que c’est.
    En m’informant sur les RL, je me suis dirigé vers les projections astrale, puisque d’une manière ou d’une autre, c’est lié.

    La projection m’intéresse énormément, j’ai envie de découvrir ce qu’on ne peut découvrir. J’ai lu plus haut, que les jeux vidéos favorisent la concentration, et peut apporter une aide. Ça tombe bien, je suis un adepte des jeux vidéos de tirs, notamment sur Rainbow Six Siege, où il faut constamment resté concentrer et attentif, au risque de se faire tuer en une fraction de seconde si le joueur en face vise bien.

    Voilà à peu près tout venant de moi.. Je n’ai encore jamais réussi à faire de projection astrale, mais je n’ai pas encore tenté l’expérience, puisque je ne sais pas du tout comment le faire…

    Auriez vous des conseils à me donner, par où commencer, des liens utiles ou même vos premières expériences ? J’ai vraiment hâte de découvrir cette autre dimension, qui m’attire de plus en plus ces derniers temps, comme si quelque chose me poussait à le faire.. Je m’en sens même obligé, et j’ai l’impression qu’en moi même, j’en ai besoin, et que je suis fait pour le faire…
    Merci de vos réponses rapides, à bientôt.

    Répondre
    1. kalonek Auteur de l’article

      Bonjour Alvaro,

      je te conseille avant toute chose de consulter le forum du site, fermé certes, mais dont les archives de +100 000 messages permettent de saisir l’essentiel du sujet en tant que débutant et même après. Tu y trouveras des réponses à la majorité de tes questions.
      Tu as également sur ce site un article sur les livres que je recommande pour se lancer. Cependant, tu trouveras sans doute plus d’infos pratiques sur le forum et dans les autres articles ici même.

      Ensuite, pratique la transe au réveil le matin ou en pleine nuit, encore et encore. Ça viendra à partir de là.

      Bon courage !
      Kalonek

      Répondre
  29. Alvaro

    Il est 3h24, et j’ai fais ma première PA… Sans vraiment le vouloir à vrai dire. À la base, je voulais surtout faire un rêve lucide..
    Micro réveils apres micro réveils, je m’étais dis avant de dormir « je vais faire un rêve lucide ». Apres un micro réveil, je me suis mis sur mon dos et j’ai voulu faire la technique du pianotage. Cependant, j’ai complètement zappé cette étape. À un moment, je me demandais si je rêvais ou pas. J’étais toujours dans mon lit. J’ai décidé de boucher mes narines avec ma main, et de respirer. L’air passait effectivement. J’étais donc en train de rêver, et j’en avais conscience. Puis d’un coup, je me suis dis « il faut que je sorte de mon corps » sans vraiment en avoir envie, car je voulais juste faire un RL à la base. Et là.. Grande surprise.. Bourdonnements incroyable tel un vacarme monstrueux, au niveau de mes oreilles mais aussi mes yeux qui tremblent super fort.
    Je me suis senti quitter mon corps, ma tête est sortie, jusqu’à mon buste et à partir de ce moment, je me suis dis que c’était trop tôt. J’ai attrapé une petite peur (?), et j’ai pensé très très fort à mon corps. Je me suis réveillé, j’ai noté tout dans mon bloc note du téléphone, je suis parti boire un verre d’eau et j’avais une sensation de « fraîcheur » aux oreilles, d’ailleurs je l’ai toujours et il est 03h57. J’ai appelé ma copine entre temps sous le coup des émotions.
    Voilà…. Je sais pas si tu as d’autres conseils à me donner suite à ce que je viens de vivre, car c’était la première fois qu’il m’arrive quelque chose du genre..

    Répondre
    1. kalonek Auteur de l’article

      Ça démarre très bien, il n’y a plus qu’à recommencer et continuer l’expérience ! J’ai déjà fait l’expérience de la fraicheur dont tu parles, ce genre de sensations étranges apparaît surtout lors des toutes premières expériences, ensuite le tout se « stabilise » très nettement sur un ensemble plus classique de sensations.

      Répondre
      1. Alvaro

        Merci de ta réponse ! Je suis excité à l’idée de faire cette expérience.
        C’était tellement réel, c’était beaucoup plus intense qu’un rêve..
        C’est vraiment incroyable… J’ai hâte de tenter petit à petit de faire des PA

        Merci de répondre aussi vite !
        J’espère que les bourdonnements me choqueront moins la prochaine fois. Je ne m’attendais pas à ce que ça soit si.. Présent, et que je le ressente comme si on me mettait des baffles en face des oreilles et qu’on faisait aller des basses.
        Je suis pressé d’en découvrir d’avantage.

  30. Max

    Bonsoir
    J’ai besoin d’aide.
    Je ne sais pas comment ça marche car je ne le fais pas exprès, mais quand ça m’arrive je vais vraiment loin, je ne sais pas ou c’est ,je ne sais même pas si je suis toujours dans ce monde, a chaque fois c’est différant.
    Les premiers temps ( quelques années e’ arrière) ça me faisait peur, je croyais que c’était la mort qui venait prendre mon âme, je me suis renseigné et j ai découvert que c’était juste du voyage astral et qu’il y avait le fil d argent ,j’ai conclu que je ne risquais rien. Je m y suis habitué.
    A cette époque ca m arrivait très souvent , je me laissaid aller, puis ça a disparu plus rien, j ai complètement oublié que ça existait. Jusqu’à y’a quelques jours de ça. Ça m est revenu mais c bcp plus compliqué, la je sens quand mon âme commence a sortir, je ne panique pas , je veux voir ce qui va se passé , je laisse faire, je suis tjr conscient mais ce n’est pas moi qui commande, quelques secondes plus tard je me retrouve dans des endroits… Je dirais juste pas joli pr ne pas dire affreux. Et EN MANQUE D’OXYGENE , je n arrive plus a respirer , je m étouffe (( je n ai pas peur de ce que je vois et je sais que je ne craint rien, car j ai l impression que personne ne me vois ,même si des fois je suis au centre personne ne me remarque et TT le monde continu de faire ce au il faisait, ))
    Et la en mode super panique j’essaye de regagner mon corps (qui a du mal à respirer) mais c’est trop difficile, je suis la de retour mais je n arrive pas a bouger ni a respirer ,je me concentre pr pouvoir bouger mes muscles mais impossible je réessaye plusieurs fois pr y arriver, je me reprend vraiment très difficilement et je suis tjr étouffé comme si on me noyé, et a chaque fois c’est de plus en plus dur , c’est aller a un point ou je ne veux plus dormir. Il est 6h du matin et je n ai tjr pas fermer l’œil. Je n ai pas peur du voyage ou de ce que je vais voir , c est le retour que j’ai du mal a vivre.
    Qu’est-ce que je dois faire! Quelqu’un peut me conseiller quelque chose. Pour contrôler mes crise d’apnée !

    Répondre
    1. Damien

      Personnellement au début la paralysie me faisait tellement peur que j’avais de mauvaises allucinations visuel ou auditive. Avec le temps j’ai fini par accueillir le phénomène et à lâcher prise. Le fait de savoir que l’on a rien à craindre rassure et permet de prendre le contrôle. C’est aussi valable pour le rêve lucide J’espère que ça pourra t’aider…

      Répondre
    2. lartisan

      est ce que tu as contrôlé que ton lit n’était pas sur un croisement hartman moi ça m’a donné pendant des années de l’apnée du sommeil et comme toi j’avai peur de m’endormir tellement que ca me stressait .
      avant que je m’ interresse a la géobiologie et maintenant je n’en ai plus si tu connais une personne qui fais de la radiesthésie ou de la géobiologie demande lui

      Répondre
    3. Chéri-BIBI

      Bon, je n’avais pas vu cette histoire d’apnée forcée qui préoccupe Max.
      Une des solutions est de se mettre sur le ventre et de bloquer le front avec un coussin quelconque.Sur le ventre la respiration ne peut jamais se bloquer, à condition de pas enfoncer son nez dans l’oreiller. Une autre est de faire justement de la respiration contrôlée, avant de s’endormir ou de se projeter, avec de longues rétention d’air, en commençant à sortir le ventre pour remplir d’abord le bas des poumons, puis relever la cage pour remplir le haut. Ca sert à rien de gonfler comme un malade, les poumons s’ouvriront au fur et à mesure. Après 20 minutes de ce régime, pratiquer la respiration alternée, en bouchant une narine, aspirant de l’autre, puis changer. On peut aussi faire plusieurs fois la même narine , et le même nombre d’inspirs de l’autre. Rien qu’en pratiquant ça, sur quelques semaines, tout devrait se rétablir.

      Répondre
  31. Lilly

    Merci pour ces textes qui nous aurons déjà bien aidé .
    Ma femme et moi avons compris plus sur le monde astral et nous aimerions que vous nous répondiez à certaines choses que vous verrez par la suite, malgré vos informations bien utiles .
    Notre fils, Jackson, (âgé de 14 ans) « pratique » le monde astral, et depuis, il n’est plus lui même, il s’isole, se renferme sur lui et oubli totalement la vie réel.
    Malheureusement, nous avons peur qu’il est perdu la totalitée de ses émotions ( joie, amour, colère, ect ) …il n’est plus lui même, et ça, depuis 1 mois environ ! Nous avons peur de le perdre pour toujours dans un monde différent du monde réel, nous ne savons plus quoi faire pour l’aider ( sachant que nous sommes persuadés qu’il ne saura pas nous écouter ) . Nous avons besoin de vous .
    Et aussi, peut-t-on parler dans son sommeil à cause du monde astral ? Voir des âmes sous forme humaines dans la réalitée ? Être « possédé » du monde astral ?

    Merci pour votre aide d’avance 😉 .

    Répondre
    1. Damien

      La société dans laquelle on vit ne laisse pas beaucoup de place à l’ouverture d’esprit, tout doit être placé dans des cases ou prouvé scientifiquement. Si l’on parle de sujet qui sort de la norme, on cesse d’être écouté et c’est bien malheureux… Pour ma part j’ai essayé de donner mon avis sur la paralysie du sommeil à des personnes en détresse sur les forums de médecine du genre doctissimo, et même en expliquant le phénomène avec de bon arguments tout en l’expérimentant de temps à autres, les soit disant médecins censé nous apporter une aide passe leurs temps à nous faire passer pour skizophrene ou encore des fanatiques… C’est très grave, et je comprend tout à fait que votre fils se renferme car il se sent sûrement incompris et en décalage avec son entourage. La sortie hors du corps ou personnellement je préfère parler de rêve lucide pour ma part est une aide formidable qui nous est donné pour permettre à la conscience de s’épanouir et de voyager dans notre réalité intérieur, elle permet de faire travailler notre créativité, de s’instruire, de dépasser des limites qui ne peuvent être atteintes dans la réalité, et sûrement aller encore plus loin mais je n’ai pas encore découvert la suite A côté de ça il faut rester ancrer et ne pas fuir dans la solitude, car malgré que cette état de conscience paraisse parfois plus réel que la réalité, ça n’exclue pas le faite que nous sommes ici et que nous l’avons choisi pour une bonne raison. En s’écoutant on peut malgré tout trouver son bonheur autour de nous. La règle est de rester fidèle à soi même. Et puis vivre dans deux monde à la fois peut être une opportunité formidable… Pour ce qui est de parler dans son sommeil, je crois que je n’ai encore jamais dormis auprès d’une personne totalement silencieuse^^ Nous vivons tous ce phénomène la nuit, nous appelons ça les rêves sauf que sans la conscience, c’est nos émotions qui ont tendance à nous embarquer ce qui provoque des souvenirs de reves sans queue ni tête… Votre fils le vit consciemment ce qui change totalement les règles. Pour les esprits, je ne peut pas vous aider car je n’en ai jamais vu dans la réalité et les seuls que j’ai rencontré de l’autre côté que ce soit des bons ou des mauvais ne m’ ont jamais empêché de revenir

      Répondre
      1. Lilly

        Nous vous remercions de votre aide qui nous à bien fait comprendre tous sa . En merci pour tous

      2. Lilly

        Nous vous remercions de votre aide qui nous à bien fait comprendre tous ça . Et merci pour tous .

    2. colloy

      Slt je connait des gens qui ont eu le même problème la solution ce convertir à Jésus Christ et tout s arrête et redeviens normal et pareil pour les paralysie du sommeil

      Répondre
    3. Chéri-BIBI

      Il existe une différence énorme entre un dédoublement et une projection astrale. Le premier vous permet d’explorer cette matrice 3D TELLE QU’ELLE EXISTE, autrement dit, si vous essayez d’ouvrir le robinet de la cuisine, vos doigts le traverseront, tandis qu’en projection astrale vous tournerez le robinet, vous boirez.
      En dédoublement, il n’y aura aucune image dans le miroir, mais en projection astrale, il y aura celle que vous désirez ou celle que vous êtes habitué à regarder. Il y a d’autres différences bien plus importantes.
      Le double est vraiment sensible aux pointes métalliques et à l’électricité, la projection astrale ne sent que ce qu’elle veut ressentir. Dans les deux cas les sensations sont « analogues » à la réalité 3D, seulement en projection astrale, si vous faites l’amour avec votre voisine, elle n’en saura strictement rien, mais si vos deux doubles se retrouvent volontairement, là elle s’en rappellera, et son témoignage ultérieur concordera avec le votre, de plus les deux expériences « sexuelles »sont absolument différentes, parce que votre double masculin ou féminin n’a plus l’attirail physique pour exprimer le désir, et donc si vous expérimentez un coit 3D, vous êtes simplement en projection. C’est le critère numéro 1 pour différencier les deux. Retrouver quelqu’un à un moment convenu et se téléphoner au réveil pour vérifier la concordance. La projection astrale n’est qu’un super jeu vidéo, plus vrai que nature, mais comme ce n’est que cela, il y a réellement un risque de déconnection du réel, dans le quotidien, parce que celui qui se projette, plonge dans son psychisme, dans lequel tous les désirs deviennent des réalités, dans lequel la pensée peut créer n’importe quel être ou objet plus vrai que nature, n’importe quel espace-temps. Vous le vérifiez aussi aux endroits familiers. S’ils ne sont pas exactement conforme à la réalité, vous êtes en projections astrale. Il existe des moyens de passer de l’un à l’autre, mais il vaut mieux tenter un vrai dédoublement, souvent avec ce qu’on appelle une méthode directe, sortie par un chakra, par exemple.
      Je répète, le double peut être blessé par une pointe d’acier, la projection astrale ne risque absolument rien, même si elle s’invente des frayeurs du genre E.T ou « flyers ». Un des dangers de la projection vient aussi du fait que le réalisme est tellement puissant que le pratiquant ne sait plus très bien quand il en sort, et donc, la voiture que vous aurez arrêté par la pensée sous l’influence du LSD, vous percutera lamentablement si vous tentez de rééditer en 3D, ce qui est déjà arrivé à certains.

      Répondre
    4. RESEARCHER

      bONJOUR

      vOTRE FILS DEVELOPPE SANS DOUTE UNE DOUte une double personnalite liee a une schizophrenie. faites le voir par un psychologue clinicien notamment avant qu il se mette a entendre des voix. evitez qu il soit seul sans lui donner l impression de l espionner

      Répondre
  32. anonymous

    slt c’es pour savoir si c’est normale que l’on doit faire des testes d’aptitudes dans le mone des esprits

    Répondre
    1. christian

      bonjour alors pour ma art anonymous cela ne met jamais arriver mais peut tu expliquer plus en détail tes ou ta sortis astrale

      Répondre
  33. Sandrine

    Bonjour,

    Juste besoin de partager cette experience troublante que j’ai vecue la nuit derniere.

    Je me suis soudainement, en plein milieu de la nuit, trouvee arrachee (j’ai ressenti cette arrachement, ca m’a en fait reveiller) a mon corps et flottant au dessus du lit. Je voyais, ou plutot percevais les contours exact de nos corps (celui de mon mari et le mien) mais il y avait une atmosphere autour de moi assez deplaisante, beaucoup de bruit, de chuintements, de souffle, de confusion, de mouvement d’ombres allant et venant tout autour de la chambre. Ce n’etait pas un moment de paix et encore moins de sereinite, je croyais que mon fils etait venu dans la chambre ainsi que notre chien, tant il y avait du mouvement autour alors je l’ai appelle pour savoir s’il etait la… puis j’ai « bouscule » mon mari, sans le reveiller mais il a raler, je n’etais pas sure de reussir a le toucher physiquement car je savais que mon corps physique etait allonge a cote de lui… je n ai pas voulu pousser l’experience plus loin; je ne me suis pas eloignee de mon corps, sentant une grande urgence a me re-incorperer, comme si je pouvais me perdre dans cet entre 2 mondes (je sentais des ames tourmentees autour de moi), je n’avais pas vraiment peur, mais c’etait desagreable, je percevais enormement de choses. Une fois a nouveau dans mon corps, j’ai ouvert les yeux et les ombres se depalcant etaient encore la, il y avait aussi un peu de lumiere dans le coin gauche du planfond de la chambre, puis petit a petit les choses se sont calmées est tout est redevenu normal…

    C’est la premiere fois que je prends conscience d’un tel phenomene, mais deja a 2 reprises dans le passe, j’avais ete reveillee par des vibrations extremement puissantes dans tout mon corps (comme si une fusee se mettait en route en moi pour decoller). J’avais alors maitrisees et arretees ce « decollage » dans la panique, ne sachant pas ce qu’il se passait. Ce n’est que recemment en lisant un peu sur le sujet que j’ai realiser qu’il pouvait s’agir de debut de voyages astraux… (?) D’autres faits troublants me sont aussi arrives mais ce serait trop long a tout raconter…

    Il m’arrive aussi de « rever » de personnes proches decedees. Dans ces rêves tout est « réel » je sais qu’elle sont mortes et je leurs dis « tu ne peux pas etre la car tu es mort ». Je sais alors, soit parce qu’elles me l’expliquent soit grace a leur sourire entendu, qu’elles sont venus me rendre visite ou me dire au revoir. Toutes m’apparaissent au mieux de leur forme, rayonnantes, sereines, en paix et heureuses d’etre la ou elles se trouvent a present:).

    Bref tout ca pour dire que tous ces evenements sont toujours survenus dans des periodes ou je prie/medite tres regulierement et ou je m’interesse au sujet de la vie apres la mort, mais egalement qqs jours ou semaines apres le deces d’un proche…

    Merci pour votre temps et si quelqu’un pouvait clarifier les raisons ou la nature de cette experience de decorparation, voir meme la valider -ou pas, j’en serais tres reconnaissante :)

    Meilleures pensees a tous.
    Sandrine

    Répondre
    1. Damien

      Bonjour Sandrine, je ne suis pas celui qui pourra valider ton expérience, mais aurais tu le souvenir d’un quelconque reve précédant « l’arrachement » à ton corps physique qui pourrait expliquer la façon dont tu es parvenu à cette expérience ?? Et ta chambre te paraissait t’elle comme dans la réalité ou est ce que tu as pu remarquer des anomalies ?? T’es tu déjà réveiller paralysé ?? Ce phénomène a l’air répandu mais c’est difficile de faire des conclusions car il est vécu diffèremment pour chaque personne. Personnellement j’ai déjà vécu ce qui me semblais être des sorties Astral en sortant de mon corps grâce à une paralysie, mais en sortant de ma chambre en traversant le mur ou meme la baie vitrée de mon salon, l’environnement n’est souvent plus le meme… Du coup je ne cesse de me poser des questions si l’expérience est bien réel ou si ce n’est qu’un reve éveillé. De l’autre côté serait t’il possible de voyager à travers différentes réalités ?? Juste par la pensée…

      Répondre
      1. Sandrine

        Bonjour Damien!!

        Merci pour ton interet concernant mon experience :) C’est vraiment sympa.

        Aucun souvenir de reve avant « l’arrachement » je sais simplement que je ne devais pas dormir depuis longtemps, tout au plus somnoler ou en debut d’endormissement car mon fils m’avait reveille peut avant. Ma chambre etait excactment comme dans la realite, je la voyais vraiment comme je la vois quand je suis reviellee a la difference pres que ces ombres se baladaient et que j’avais l’impression d’etre dans un tourbillon, flottant au dessus de nos corps (celui de mon mari et le mien), dans le vacarme et les chuintements des ombres, je voyais meme la lumiere de l’exterieur rentrer par le cote des rideaux comme c’est le cas dans la realite… Je me savais eveillee, mais les conditions de cette realite etaient totalement nouvelles.
        Non pas de sensation de paralysie, en revenche; difficulte pour crier/parler (peu de sons sortaient de ma bouche, mais mes pensees etaient tres vives).
        L’experience a ete extremement courte, j’ai vite, bienqu’en lutant (est-ce que ceci pourrait etre assimile au phenomene de paralysie (?) reintegre mon corps. Et une fois reveillee je me suis assise sur mon lit, regadant autour de moi, les ombres etaient toujour la ainsi que cette lumiere dans le coin gauche du plafond, puis suis allee dans la salle de bain et a mon retour elles y etaient encore… je n’avais pas peur, je leurs disais que Dieu me protege :) mais j’etais triste d’avoir experimentee une moment aussi « dark » (alors qu’il aurait pu etre magnifique), ne sachant pas trop a quoi l’attribuer…

        La nuit derniere la sensation de vibrassions dans mon corps, celle de mes yeux « tremblants » et de « fusee prete a decoller » a recommence a nouveau, je ne me souviens pas l’avoir consciemment arretee mais rien de plus ne s’est passe… J’etais pourtant calme et sereine, mais surement pas completement prete a tenter l’expereince…

        Je suis extrement curieuse a l’idee de pousser l’aventure plus loin et je pense que les choses se feront d’elles meme au bon moment :) tout ceci n’a pas etait sciemment provoque, ca reste dans le domaine du spontane (je fonctionne toujours de maniere tres instinctive et sensoreille) alors je ne vais pas pousser, juste me preparer pour un eventuel long voyage qui se produira (ou pas) le jour ou je serai prete a lacher prise :)

        Je crois que notre conscience est bien trop riche, active, puissante pour se limiter au seul espace de notre corps. Je suis persuadee que notre perception -en tant qu’etre humain- du monde qui nous entoure, est loin, pour la majorite d’entre nous, de nous permettre de comprendre cet univers dans lequel nous evoluons, et je pense que notre corps n’est q’un lieu de passage pour la conscience, l’Ame et l’esprit. Peut-etre un passage oblige dans notre evolution… (?)
        Bref tout ca pour dire que je crois possible que nous « partagions » notre realite avec differents « mondes » et ce a differents niveaux de conscience ou de perception.

        Que penses-tu de tout ca?
        Encore Merci Damien pour l’opprtunite offerte de debattre un peu sur le sujet :)
        Sandrine

    2. Chéri-BIBI

      Pas mal, Cendrine t’étais en amorce de dédoublement. Les bruits , ou sifflement ou mugissements ou gongs, pour certains, sont simplement la note de ton RAYON de création, ça s’estompe après le passage. Les gens sont certainement des voisins, ou des habitants du plan astral (probablement 3ème ou 4ème niveau de l’astral) Les décédés, une fois qu’ils ont dit au revoir, faut les laisser partir et même les y aider, par de belles pensées ou des sentiments d’amour, ça suffit amplement. C’est intéressant de regarder ton corps endormi, parce que tu vas apprendre plein de choses sur sa nature profonde. Le problème là dedans, c’est qu’il faut aborder tout ça avec un esprit « Zen », et si tu l’es pas faut pas rééditer, parce que tu risques de visualiser et d’ amener à la réalité, tout ce qui te perturbes ou te fais peur. Le mieux c’est de sortir par le chakra couronne, ou la gorge. Le coeur, ça sera presque impossible, et le plexus solaire, à double tranchant , pas conseillé, et ceux d’en bas, c’est réellement dangereux. Si tu tentes par le frontal, t’es presque sûre d’être en projection astrale, mais pas en dédoublement.

      Répondre
  34. Damien

    Rebonjour Sandrine, c’est bizarre tu me parle de chuintements et de vacarmes, ce genre de phénomènes moi cela m’arrive qu’en paralysie, cloué dans le lit et accompagné parfois de visions pas très sympa ( ou quelques fois des sons magnifiques venant de je ne sais où ). Peu être que les ombres apparues pour toi était « dark » car elles devaient correspondre à l’état émotionnel ou ( vibratoire ) dans laquelle tu te trouvais. Personnellement je pense que la simple peur de l’expérience qui nous semble inconnu peu être responsable de ce qui nous apparaît. Tu me disais aussi que tu ne pouvais pas parler, effectivement quand on essai de forcer la parole on s’entend chuchoter mais aucun son ne sort. En faite il faut parler en mode télépathie Et ça fonctionne. Tu parlais aussi de lumière dans le coin du plafond ?? C’est interressant sachant que des ombres se trouvaient autour de toi. Serait tu une passeuse d’âme… En tout cas je partage ton point de vu, nous sommes des êtres multidimensionnel, et nos consciences peuvent expérimenter des multitudes de plans vibratoires qui existent ou que l’on créer dans les univers grâce à nos véhicules de manifestation ( corps subtils ) et je pense aussi que le phénomème va s’intensifier pour la simple raison que de plus en plus de monde est prêt à le concevoir. Je pense que la seul loi qui nous freine et le fait de ne pas pouvoir aller plus loin que ce qu’on ne peut pas comprendre ( Matrix ). Depuis 2 ans mes reves deviennent de plus en plus clairs, ils ressemblent de plus en plus à des scènes que je pourrai vivre en parallèle dans des réalités moins dense. Et si nous vivions sur d’autres plans simultanément…??

    Répondre
  35. Minoue

    Bonjour,
    C’est très difficile de s’imaginer vivre sur plusieurs plans simultanément.
    Pourtant sur un forum que je fréquente une personne en fait état.

    Pour ma part une nuit je me rappelle avoir volé dans un espace sombre. Je savais que je flottais. J’avais froid et des ombres noires me frôlaient. J’entendais le mouvement de ces ombres. Aucune d’elle ne faisait attention à moi.

    Le lendemain notre animal mourrait.
    Etait-ce un rêve prémonitoire ou je me suis retrouvée avec la mort ?

    Répondre
  36. Kevin

    Moi j’ai 15 ans et je m’interresse bequcoup au voyage astral en fait j’ai peur que je ne puisse pas revenir dand mon corp chaque fois que j en fais je sens des vibrassions dans mon corps et cela me fais faire des crise de panique alors j aurais juste besoin de votre aide pour m’expliquer comment revenir dans mon enveloppe charnelle par la suite

    Répondre
    1. kalonek Auteur de l’article

      Bonjour Kevin,

      cela est écrit dans l’article :

      « À noter également qu’il semble impossible de « se perdre » et de ne plus pouvoir revenir, puisqu’une simple pensée vers son corps nous fait reprendre conscience en son sein instantanément, quelle que soit la « distance » parcourue durant la projection. »

      Cordialement,
      Kalonek

      Répondre
  37. Kouadio kouame Sidoine

    Je suis satisfait d’apprendre cette nouvelle, je vais éliminer la peur dans mon esprit et je vais affronter ce voyage astral. On sait jamais peut-être que tout se passera bien. Sinon moi je suis toujours prêt a connaître ce monde.

    Répondre
  38. A

    J’ai 14 ans et j’aimerais beaucoup faire un voyage astral mais j’ai peur de ne pas retourner dans mon corp une fois sortie. Aussi je me pose beaucoup de questions à propos du voyage astral.. Est-ce que on peut rencontrer des personnes ou même des proches morts ? Peut-on aussi voir des animaux ? Y a t-il des dangers une fois sortie de son corps ? Faut-il avoir aussi un âge supérieur à mon âge pour faire un voyage astral ? Merci pour cet article intéressant. Vos commentaires sont les bien venues pour me répondre à mes questions merciii.

    Répondre
  39. Damien

    Salut Mr A Tout ce que tu as mentionné est possible… Sauf ta peur de ne pas revenir. Temps que ton corps physique est en bonne santé le retour une fois sorti est inévitable. Tu verras qu’il est d’ailleurs plus difficile de rester dans un monde merveilleux que d’y pénétrer Cela demande beaucoup de travail et d’en avoir vraiment l’intention, un grand lâcher prise et une totale confiance en soi. La peur de l’inconnu est compréhensible mais sache qu’il n’y a aucun danger. Les seuls attaques qui peuvent être subit qui résultent de tes propres peur te font instantanément revenir. Je parle en tant qu’ expérienceur… Et il n’y a évidement pas d’âge, au contraire plus on n’est jeune moin l’esprit à été conditionné

    Répondre
    1. Stéphane Kombi

      bonsoir! je vous lu au sujet du voyage astral ! et j’ai vraiment besoin de votre aide pour parvenir à cette expérience, car j’ai bien la spiritualité à ce niveau j’ai aucune expérience
      Votre me fera grand plaisir !!

      Répondre
    1. Avril

      Salut a tous c’est très riche ce qu’on retrouve ici comme experience et coseil bref je vais apporter ma contribution surtout à ne pas négliger
      Plusieur personne aujourd’hui veulent s’adonner au voyage astral il y a des 15 et même ceux qui ont 14ans plus haut seulement. Est ce par suivisme?
      premièrement il faut avoir un but presci
      puis il faut pas avoir peur Job dans la bible a dit: « ce que je crains c’est ce qui m’arrive, ce que je redoute c’est ce qui m’atteint. »
      En fin spirituellement pret.
      Ma contribution concerne les dangers.
      En effet il y en a et même des serieux
      Moi jsuis artist je me suis adonner à cette pratique pour multiplier mes inspiration apres avoir su que le TITANIC avait été écrit pratiquement 2 siecle avant et que l’auteur avait eu recours au voyage astral pour reciter dans son livre avec une etrange prescision ce qui allait se passer deux siècle après lui tous dans les moindres details son livre était intitullé TITAN liser et vous verez d’où m venait ma motivation apres avoir su qu’il s’est servit du voyage astral pour paraitre PROPHETE
      ma première experience à été une reussite car guidé vocalement je suis sortie de mon corps mais j’ai vu quelque chose j’ pris peur et au moment de regagner mon corps , y a que mes yeux qui s’ouvraient et le corps nom jusqu’à ce que je cri TROIS FOIS LE NOM DE JESUS bref on me poursuivait oui
      C’est alors que je suis aller voir une amie mon GUIDE SPIRITUEL une jeune fille aveugle mais à qui l’ETERNEL à fait l DON DE PROPHETIE xa fait 5 ans aujourd’hui que qu’elle est mon guide spirituel car m’a reveller tout ce que Dieu attends de moi et m’éclaircie dans les zones d’ombre aussi bien dans la bible que dans la vie et ces mystères une fille capable de voir aussi bien dans le passé que dans le futur . Je lui ai fait part de mon experience dans le domaine du voyage et elle m’a dit:
      « contente toi de ce que Dieu à prevu et mis à ta disposition tu ne peut pas tout faire ton tallent moi je ne l’ai pas  » et a rajouter
      Tu peut le faire il y a des avantages à cela mais il aussi des inconveniants. Notez SVP ces derniers :
      – le voyage vide les energie du pratiquant
      – le monde astral regorge toute sorte d’ame errante bonne et mauvaise confondu et m’a expliquer ses âmes appartiennent à des personnes qui sont partient sans accomplire quelque chose (dévoiler un secret, une formule, un héritage, une vengeance…) ces âmes bloquées attendent donc les moyens propices pour regler leur compte et le pratiquant risque pour le PIRE:
      – ÊTRE POSSÈDÉ
      – ÊTRE FOU
      – ÊTRE MUET
      – TOMBER DANS UN PROFOND SOM(COMA)
      Dans la mesure où il ferrait de movaise rencontre
      Dans lautre cas
      – le monde astral est un mileu de ressource émotive
      – en cas de bonne rencontre , le praticant peut tomber sur antiter qui lui donnera les meilleurs recette pour les artistes scientiphiq architects…
      – le praticant est capable de venir en aide a personne qui se trouve à des millier de klm
      Pour cela il faudra deja etre assez experimenté
      Je partage donc ceci avec vous car partout oû il y a une borne positive il y a aussi une negative et dans le cas où vous êtes à nouveau paralisé souvenez vous que le nom de JESUS est la plus grande armes qu’il soit donner dans tout l’univers qielque soit la dimention oû l’on se trouve CRIEZ et il viendra à votre SECOURS

      Répondre
      1. look

        avril raconte vraiment des stupidites mais pourquoi vous tolerer de telle commentaire sur le site

  40. Damien

    Bonjour avril, et merci pour ton témoignage !! Je suis d’accord avec toi sur l’énergie que cela demande pour une sortie consciente, cela peut affaiblir énormément. J’aurais une question, ou à tu rencontré ton guide spirituel ?? Dans la réalité ou en Astral ?? Et pour ta paralysie en étant revenu dans ton corps, pourquoi pense tu que tu as été suivit ?? Pour moi la paralysie a toujours été accompagné d’hallucinations qui disparaissent dans la mesure où tu les prends en tant que tel… Tout le monde a le corps inerte pendant le reve alors pourquoi toujours ramener ce reflex du corps vécu consciemment lors du réveil prématuré à une attaque ?? Je respecte ton point de vue, pas de souci à ce propos mais j’ai besoin de comprendre. Merci à toi

    Répondre
  41. G.

    Bonjour, je viens de faire mon premier voyage astral et comment dire que j’étais terrifié. Cela faisait quelque temps que j’essayé de contrôler mes rêves . Mais là j’ai eu l’impression de tomber dans les pommes et de me réveiller en lévitant au dessus de mon corps. Je suis de nature assez rationnel. Est ce que ce genre d’impression de « voyage astral « ne serais pas liée à un trouble dans le sommeil ?

    Répondre
    1. Chéri-BIBI

      Je ne comprends pas très bien pourquoi quelqu’un de « rationnel » cherche à contrôler ses rêves, et pourquoi, quand il commence à y parvenir, il se pense « malade » Il y a une certaine incohérence dans la démarche, non ?

      Répondre
  42. Damien

    Salut, tu as toi même répondu à ta question dans ton récit^^ Pourquoi essayer de rationaliser une expérience qui ne peut l’être..?? Il n’y a que toi qui peux te faire ta propre idée sur ce que tu as vécu.

    Répondre
  43. Adeline

    Salut tout le monde tout a l’heur en lisent l’expérience d’un de vous j’ai décidé de partager la mienne ci quel q’un a l’esprit clair sur le sujet un peut d’aide ne sera pas de refute 😉
    par rêve lucide ou projection astral je le fait naturellement sens vraiment le vouloir depuis tout petite j’ai vécu cette expérience plusieurs fois avec un homme je suis devenu complètement accro je le cherche sans cesse dans la vrais vie je sais aussi a peut pres a quoi il ressemble et a chaque foi que nos âme ce rencontre je ressent une béatitude profonde quelle que chose d’inexplicable un amour plus fort que tout il est mon tout …. Mais au bout d’un moment je me suis demander si j’étais folle car sa m’obscene j’en est jamais parlé a qui que ce soit je croie en l’âme sœur cert mais es ce que ça serai mon moi intérieur masculin car en fessant des rechercher j’ai vu des théorie du genre mais je sais au fond de moi que c’est bien plus que ça !
    ça parait tellement réelle et ce sentiment… pas possible que sa viens que de moi il existe forcement ….
    les question que je me pose sans cesse c’est es que un jour j’arriverai a le retrouver en vrais de corp a corp je veut dire ? ci quel quin a déjà vécu une expérience similaire ou en sais un peut plus … merci par avance :)

    Répondre
    1. G.

      Salut,
      Ton histoire est assez déroutante.Selon mon point de vue il s’agit d’un rêve. Au travers de ton esprit tu entretien un idéal. Mais il est possible que je me trompe. Si j’ai un conseil à te donner vis ta vie à fond et qui sait un jours tu rencontrera ta moitié .

      Répondre
    2. Chéri-BIBI

      Ici encore cela peut être plusieurs choses assez différentes. Donc, si le ressenti est très puissant, je conseille d’entamer un réel dialogue avec cette entité, un échange très soutenu, et avec le temps, tu sauras, si t’es en présence de ton alter égo masculin, ou bien d’une autre entité différenciée, émanant d’un SOI différent. Seule l’expérience prolongée te le confirmera.

      Répondre
  44. Damien

    Bonjour Adeline !! L’état que tu ressens en sa présence et comme une attraction irrésistible, un appel d’amour si intense que seul ton réveil ou la disparition de l’autre peu t’en faire détacher. Comme si cette personne rencontré était une partie de toi meme qui t’a été arraché depuis. Cette état de béatitude et d’amour à l’état pure ne se vit que sur des plans supérieur et plus éthérée. Nous sommes incarné dans la matière. Je sais ce que tu as vécu car je fais également des rencontres de ce genre, mais inutile de chercher cet état ici sur terre à mon humble avis… Mais cela ne m’empêche pas d’aimer de tout mon cœur celle qui partage ma vie ici bas. Malgré la lourdeur de notre réalité, les sentiments parviennent à percer

    Répondre
  45. roy

    Je sors de mon corp depuis de très nombreuse années il y a après quelques dimensions à voir .Seulement quantenne on est assez fort

    Répondre
  46. Vi

    Bonjour, je viens de lire tout vos commentaires et j’ai à peut près tout compris, jusqu’à qu’une personne vienne parler de, en plus des rêves lucides et du voyage astrale (dont je fait la différence), du dédoublement ! Donc ma question est quelle est la différence du dédoublement avec les deux autres (le voyage astral et le rêve lucide) ?? Ou est ce pareil ? C’est quoi le réel entre le dedoublement et le voyage astrale, la sortie de l’âme ?, en sachant bien que le rêve lucide ne reste qu’un rêve.. Merci pour vos réponses. Je n’ai encore jamais pratiqué tout ça, j’ai 26 ans mais je suis presque sûr qu’à 19ans ( une expérience dont je me souviendrai tjs), j’ai faillit faire un v. astrale car j’ai eu tout les « symptômes » il me semble. En effet, c’était l’après-midi, je me reposé (je travaillai en saison dans un hotel) sur mon lit en lisant un livre sur le courage d’Osho et là j’ai lue une phrase qui m’a fait prendre conscience d’une certaine réalité dans la vie, bref…, mais à ce moment là j’ai eu la sensation que ma respiration était minuscule, je ne la sentait presque plus, l’impression de mourir ou de m’enfoncer et comme si j’avais le tournis ou un vertige, je ne bougais pas mais j’avais tjs les yeux ouverts, j’ai paniqué, je me suis levée d’un bond , j’avais des fourmillements dans les mains même paralysées jdirais et me suis mise à pleurer de joie/peur, je nsais pas mais je compte bien explorer tout ça… Pensez vous que c’etait le commencement d’une sortie de l’ame ?? Merci

    Répondre
    1. Vi

      J’oubliais est est ce un point d’ancrage le fait que ça mets arrivée quand je lisais mon livre et plus particulierement quand j’ai lu cette phrase qui ma fait prendre conscience d’un truc……?? Merci

      Répondre
      1. Chéri-BIBI

        Bien évidemment une phrase a servi de mot inducteur, comme une musique peut le faire ou une remémoration karmique dans un rêve. Explorer pour explorer ça risque de t’attirer quelques déboires. Il vaut mieux un but précis pour démarrer, et une intention puissante avec une ardeur (astrale) équivalente.

      2. Chéri-BIBI

        L’astral ordinaire (3ème ou 4ème niveau) est un plan tellement instable et fluctuant, qu’il n’est pas possible, au début, de faire la différence entre une entité extérieure qui s’y est insérée, et une entité intérieure, tout aussi tangible, qui n’est que le produit du réservoir inconscient matérialisé. De plus dans les deux cas la FORME de l’entité peut prendre n’importe quelle apparence connue, et voiler la sienne, celle propre à sa nature, et le degré de réalisme sera identique, également, dans les 2 cas.
        Donc, une des parades pour réduire les confusions, c’est de se projeter dans le plan immédiatement au delà du plan physique, que l’on nomme éthérique. Il est exact que vous parcourez ce plan éthérique enveloppé de votre corps astral (ou émotionnel), vous, c’est à dire votre égo, ou « moi inférieur » . La ruse, c’est d’emporter un pourcentage, le plus important possible, du corps éthérique, resté dans votre lit, pour maintenir la cohésion du corps physique, parce que le corps éthérique ne peut pas se scinder parfaitement du corps astral, il existe toujours un pourcentage de L’UN DANS L’AUTRE, et c’est ce pourcentage qui garantit, dans un premier temps, la COHERENCE de l’expérience. Donc, partir d’un rêve lucide ou d’une projection mentale qui se densifie progressivement, n’est pas une bonne technique, pour arracher un maximum d’éthérique du corps physique. En pure projection astrale, vous ouvrez le robinet (astral) et vous buvez de l’eau (astrale), vous observez votre image dans un miroir (astral), la votre ou celle que vous voulez voir, ça varie. Mais en dédoublement, vos doigts traversent le robinet (physique) et il n’y a aucune image dans le miroir (physique) parce qu’en dédoublement vous êtes dans le plan Créateur du monde physique, mais légèrement décalé de lui. Dans l’astral vous êtes dans des plans, qui peuvent être absolument inhérents à votre psychisme (même cosmiques) Vous pouvez parler à des individus bien précis, visiter des villes et des royaumes qui n’ont AUCUNE CONTREPARTIE REELLE dans le physique, et sont des concrétisations symboliques créées par votre SOI, pour vous transmettre un message, ou matérialiser une situation inconsciente. il existe cependant des plans CONSENSUELS dans le monde astral, comportant toujours des modes d’accès très précis. (portails géométriques, par exemple) Les différents accès à ces plans, dépendent aussi de votre niveau de fréquence personnel, qu’il faudra modifier, à chaque fois que vous changez de niveau. Il existe un lien CERTAIN, entre le monde intérieur et le monde extérieur, mais différencier parfaitement ce qui origine de l’un ou de l’autre nécessite des capacités que je qualifierai d’extrêmes. La preuve en est que tous ceux qui ont « navigué » dans le plan MENTAL/CAUSAL ou DEVAKANIQUE, font mention de lois et de concepts totalement différents de la mouvance astrale, par exemple en ce qui concerne la vision à distance. Etendre sa vision localisée d’un site, en la prolongeant sur une grande distance est une incursion dans le plan dévakanique , ce n’est plus une vision astrale.

  47. Reinecléo

    Bonjour! Je viens de tomber sur ce site et j’ai un grand besoin de partager l’expérience que j’ai vécu cette nuit car je n’arrive plus à penser à autre chose!
    Je fais des voyages astraux depuis des années sans jamais l’avoir vraiment cherché, ça s’est imposé à moi il y a peut-être 8 ans. Généralement je sors de mon corps puis pas grand chose de plus: je flotte, passe à travers la fenêtre, au début quelques entités du bas astral qui m’embêtaient parfois des couleurs et juste le plaisir habituelle de virevolter dans tous les sens mais en soit malgré le fait que je sache le faire je n’y voyais pas d’intérêt.
    Ce matin après un réveil matinal (6h pleurs de bébé) je me rendors et toujours sans le vouloir je commence à sortir de mon corps je flotte vers le haut et aperçois ce qui semble être les voisins dans leur lit (je suis dans un immeuble) ça m’étonne et je continue de monter je me retrouve dans un tunnel sombre et des lumières comme pailletés apparaissent je m’en émerveille et d’un coup je me sens comme aspirée je me laisse faire j’aperçois de plus en plus de lumières et je réalise que je flotte au dessus d’une immense ville baignée de lumière artificielle je décide de me rapprocher du sol et je flotte en suivant les gens dans la rue! A ce moment je m’émerveille et tente de rester concentrer pour ne pas me réveiller. C’est là que 2 filles m’interpelles, elles m’attrapent (je ne sais pas comment ni par où) et me demande de m’installer avec elle dans leur voiture j’obéis tout en me disant que de toute façon rien n’est réel et pourtant j’ai des mains et en plus elles sentent nettement le tissus des sièges auto. Elles parlent entre elle et me disent qu’il faut que l’on fasse vite car si « ils » sont aux courant « ils » risquent de vouloir intégrer mon corps?? Très vite on se retrouve sur les hauts d’une colline qui surplombe la ville (j’ai encore le souvenir très précis d’observer tout ce qui m’entoure). Devant nous un groupe de jeunes on passe devant eux et naturellement je leur dis bonjour et dis mon prénom certains me répondent et je me souviens leur avouer que dans tous les cas je ne retiendrais pas le prénom de chacun sauf le dernier bizarement un certain Michel. Je demande ou nous sommes et une des filles me dit que nous sommes à Nice, je demande « la ville? » et elle me répondent en rigolant « bien sûr que non , le pays! » et continue de dire qu’il faut se dépêcher car leur gouvernement est impitoyable.Elles me demandent de me mettre en cercles avec 5 ou 6 autres personnes et nous donnent une pilule qui est censé nous ramener dans nos corps. Avant de l’a prendre une des 2 filles du début me demande de bien retenir ce qu’elle va me dire et m’annonce 3 choses que je dois mettre en pratique une fois revenue dans ma vie(des trucs assez ouf) Devant moi je vois les gens tomber inerte sur le sol je sens un tourbillon en moi et pourtant je n’arrive pas à me lâcher car je n’arrive pas à détacher mon regard du paysage. Du coup la fille (oui toujours la même) me demande de la suivre un peu plus loin sur le chemin on se retrouve à rentrer dans un genre de bar ou des gens dansent et s’amusent elle me demande de me concentrer si je ne veux pas me retrouver coincer et me donne un sac elle me demande de penser fort à ce qui me ferait revenir et de fouiller dans le sac: à ce moment je pense fort à mon fils et mon compagnon je suis en même temps complètement paniqué car j’ai peur de ne pas revenir et que l’on pense que je suis morte! Je sors du sac une tétine (celle de mon fils) et son hochet et Bim j’ai ouvert les yeux!!!
    Bon je vous ai passé pleins de détails car sinon il me faudrait 3 pages il n’empêche que depuis ce matin je me demande si j’ai juste fais un rêve ultra perché ou si je suis allée sur un autre plan? Je précise au cas où cela aurait une importance que j’ai dormi avec une obsidienne près de moi ce que je n’avais jamais fais car on m’a toujours dit que cette pierre était trop puissante et qu’il fallait bien s’y connaître avant de la manipuler.

    Répondre
    1. Chéri-BIBI

      Trop long à commenter. Tout ça, peut être une infinité de choses trés différentes. Alors on va le dire comme ça. Si la même chose se produisait en 3D:
      1°- Suivrais tu deux inconnues dans leur voiture, sur un chemin, dans un bar, à leur demande?
      2°- Crois tu vraiment que tu peux te retrouver « coincée » si tu n’obéis pas ?
      (Oui, puisque tu paniques dès que cette probabilité t’es suggérée)
      3°- Les conseils que l’on t’a demandé de retenir (le plus important) , les as tu mis en pratique, ou as tu jugé que ceux ci étaient incohérents ?
      S’il sont incohérents, pour toi, ça veut dire qu’un trop grand pourcentage de l’expérience est incohérents, et s’ils ne le sont pas, tu auras certainement des résultats dans les jours suivants .
      Mais dans les deux cas, OU SE SITUE LE QUESTIONNEMENT ???

      Répondre
  48. Reinecléo

    Bonjour!
    Pour répondre à Jérémy: oui j’ai déjà effectué des sorties provoquées consciemment!
    Pour répondre à chéri-bibi:
    Question 1, non je ne suivrais jamais 2 inconnues dans la vie éveillée sauf que là je me disais que j’avais rien à perdre vu que je ne me sentais pas en danger étant donné les circonstances. Généralement au pire dès que quelque chose m’effraie dans le monde astral je ré-intègre mon corps.
    Question 2, avant cette sortie, la réponse pour moi a toujours été évidente que non! Ce qui m’a effrayé été qu’apparemment mon corps se serait retrouvé comme mort car mon âme ne l’aurait pas ré-intégré (donc abandon de ceux que j’aime)et c’est cette panique qui a fait que finalement j’ai ré-intégré mon corps.
    Question 3, les 2 premiers conseils sont complètement cohérents et traduisent un mode de vie ou de pensé que je dois changer et améliorer pour mon bien et pour autrui! Par contre le dernier j’ai encore du mal à le comprendre je ne sais pas si c’est le mot qui est incohérent ou moi qui ne le vois pas encore dans mon chemin de vie! En tout cas je le garde en tête.
    Où se situe le questionnement, je ne sais pas encore en revanche depuis une semaine semble émaner une réponse à une question que je ne m’étais pas posé!

    Répondre
    1. Jérémy

      Alors selon moi ca dépend car tout d’abord si lors de cette expérience t’as traversé des murs, toits etc… ce n’est probablement pas un rêve mais pas impossible, de plus il faudrait savoir si t’étais consciente lorsque t’as commencé à sortir car si ce n’était pas le cas t’as projection a sûrement dû se mêler à l’onirisme et donc pas vraiment « réel » et pour finir ca dépend surtout de ton RESSENTI comme par exemple tu avais la même sensation que lors de tes autres « sortis » ou le degré des émotions ressentis sur le moment m’enfin j’espère t’avoir un peu aidée mais je dois bien avouer que ton expérience me laisse plutôt perplexe…

      Répondre
      1. Reinecléo

        Merci de vous en intéresser en tout cas! Oui tout a débuté comme une sortie astral classique : je sors de mon corps, marche accroupie sur le mur (comme une araignée) puis je traverse le plafond en flottant et toujours en m’élevant, aperçois les voisins dans leur lit et c’est au moment de passer leur plafond que tout devient sombre. Tout le long j’ai la sensation très claire d’être consciente de tout et de réaliser que je ne suis pas dans ma réalité mais contrairement à un rêve lucide, je ne créer rien(ou du moins pas consciemment)! J’ai vraiment le souvenir encore très net de la texture des sièges de la voitures ou encore de mon observation de la ville du haut de la colline après peut être en effet que l’onirique s’y est mêlé! De toute manière depuis cette période mes rêves sont devenues de plus en plus intenses alors peut-être..

  49. Dave

    Bonjour

    Moi c Dave Je suis un passionèe de ce suite, moi j’ai beau essayé volontairement j’ai pas reussi, puis sans le vouloir c arriver une nuit nuit couché Sur le coté les yeux mis clos, j.ai eu la trouille de ma vie,Je me regardais Couché Sur le lit Sur le coté,la chambre pendant collé au platfond Je voyage en 360°(mon impression) j’ai vu mon frere dormir sur son lit la lumiere du laptop en charge
    Je flottais j,avancais pour verifier si C’est moi vraiment puis Je suis aspiré tout en restant Couché dans la position…depuis rien à cause la peur Et Se drole de sensation
    J’ai rien tenté

    Répondre
  50. Laurent

    Bonsoir à tous !

    Ayant déjà vécu des va, je n’y ai jamais prêté attention.

    Mais avant hier, c’était différent…

    J’étais entre l’éveil et le sommeil, mes yeux se sont fermés, et d’un coup mon corps a tremblé, mon esprit a foncé hors du corps à vive allure ! Il y avait des vrombissement dans mes oreilles, je me suis retrouvé dans le ciel, la nuit, j’entendais la nature et la voyait, un état de plénitude que je n’avais jamais vu. Ni connu ! Je ressentais la vie.

    Et d’un coup vrombissement, mon corps tremble, j’ai froid et chaud à la fois, je me réveille et j’ai comme l’impression de transpirer.

    Quelques minutes après second voyage, je pars de la même façon sauf que là, je suis dans un tunnel ou salle blanche avec la lumière blanche argentée autour, et une femme me parlait, j’étais comme heureux sans exister état de plénitude total, et de là ma croix que j’ai au cou, se trouve dans une main, elle scintille de lumière, la voix me dit de ne pas craindre, qu’il reviendra… Et la je tombe, je me réveille en tremblant.

    C’est la première fois que c’est si puissant et 2 fois !
    Je saute du lit et je prends mes cartes je demande si j’ai voyagé et je sors les cartes,: voyage dix de carreau, dame de trèfle la fameuse voix, moi le valet de trèfle, et un as de trèfle couplé à un dix de coeur. Je mélange tout ce que j’ai sorti car j’y croyais pas, je recommence, il sort les mêmes cartes. C’est fou comme histoire !

    Il y a bien un monde à part du monde physique…

    Répondre
  51. Ilyass

    Salut. Je suis Ilyass. J’esseyais plusieurs fois faire un voyage l’année precedente. Mais j’avais peur d’avoir mon corps possédé ou bien de ne pas pouvoir revenir. Hier j’ai pas pu dormir. Et ce qui m’as arrivé au tête c’est que une fois je dors je me réveille demain. Chaque fois cette idée me viens au tête je ne peux pas dormir mais je me sens au monde astral. Je commence à vibrer à entendre des voix, et je veux bouger je peux pas. J’ai toute ma conscience mais mon corps ne bouge pas j’arrive souvent à cet état je veux savoir comment le depasser et sortir de mon corps.

    Répondre
  52. K.A.L

    Bonjour,

    Je n’ai jamais tenté l’expérience, car comme vous dites plus haut: Qui dit peur dit problème dans ce genre de voyage. Je crains que la peur m’envahisse et que j’attire de mauvaises choses. Mais j’ai plusieurs questions sur ce sujet.

    1.Quand vous retournez dans votre corps, y a-t-il une drôle de sensation, comme quand on a l’impression de tomber du lit?
    2.Vous est-il déjà arrivé de voir un être cher décédé?
    3.Plusieurs d’entre vous disent avoir entendu des bruits bizarres après. Celà s’est-il aggravé ou arrêté?
    4.Le faire le jour ou la nuit, y a-t-il une différence?
    5.Avez-vous déjà fait de mauvaises rencontre?
    6.(Question un peu idiote) Pour ceux qui ont vu le film INSIDIOUS, est-il vrai qu’un mauvais esprit peu prendre le contrôle de votre corps ou vous empêche d’y retourner?

    J’aimerais essayer, un jour. Je veux seulement être sûr de ne pas rester coincé de l’autre côté. ^^

    Répondre
    1. Jérémy

      Bon étant donné que je ne suis pas un grand connaisseur et que j’ai peu expérimenté je peux te répondre avec certitude qu’à la première question :donc oui il m’est arrivé de retourner très violemment dans mon corps physique et j’ai en effet eu l’impression de tomber du lit apres pour la dernier je ne pense pas ( faut pas déconner nn plus )

      Répondre
    2. Reinecléo

      1. oui une impression très forte de tomber avec ouverture des yeux immédiate
      2. non
      3. je n’ai jamais entendu de bruits bizarres après une sortie mais plutôt au moment de sortir comme un bourdonnement ou une vibration ou bruit de guêpe
      4. aucune différence entre le jour et la nuit, perso je préfère la journée je me sens bizarrement plus rassurée
      5. oui au début car je n’allais essentiellement que dans le bas astral (sans le vouloir évidemment) et comme j’étais effrayée je ne vivais que des expériences peu ragoutantes: en faite mes pensées et mes peurs se matérialisaient et on me tourmentait , on m’attaquait j’entendais des voix effrayantes et je ne voulais plus sortir de mon corps, à chaque fois que je sentais que ça arrivait je luttais pour ne pas vivre l’expérience
      6. je ne sais pas trop, je n’y croyais pas jusqu’à une certaine expérience à lire plus haut

      Répondre
  53. Reinecléo

    Bonjour je reviens car je commence vraiment à me poser des questions: est-ce que certains ont déjà eu l’impression de se retrouver dans un autre monde genre sur un autre plan que le notre?? ça commence à devenir récurrent lors de mes sorties, je croyais que l’onirisme se mêlait à mes sorties mais là j’ai l’impression que ce que je vois est réel! La dernière fois je sors et je traverse le mur de ma chambre et au lieu de me retrouver sur le balcon je me retrouve dans une ville en pleine nuit je m’élève et la vois de haut: elle n’est pas très grande entourée de montagne au loin j’aperçois un grand lac illuminé par la lumière naturelle du ciel et des étoiles il y a des sapins tout autour c’est magnifique je m’en émerveille je continue de flotter et je vois beaucoup plus loin en dehors de la ville comme une base militaire blanche de forme arrondie il y a écrit des trucs en grosse lettres bleus dessus mais impossible de m’en souvenir je m’en approche et j’aperçois 2 gardes et un petit tas de gens qui attendent devant je regarde vers le ciel et là il y a de l’activité genre étoile filante et bim ré intégration du corps avec coeur qui bat vite..

    Répondre
  54. Brot

    bah à mon avis reinecléo il y a beaucoup de chances pour que ca soit d’autres plans d’existence accessibles à partir d’une PA ( je pense que quelqu’un à bien dû en parler dans ce forum)PS: j’aimerais bien savoir ta technique de projection on sait jamais peut y avoir un rapport…

    Répondre
    1. Reinecléo

      Rien de particulier, ça m’arrive uniquement le matin: je me réveille vers 6h pour aller aux toilettes et je me recouche jusqu’à 8h mais comme je suis longue à m’endormir généralement je me concentre sur ma respiration pour chasser les pensées et généralement pas tout le temps mais souvent ça me met en condition pour faire une sortie ou un rêve lucide!

      Répondre
  55. Nori

    Bonjour,

    Depuis que j’en ai entendu parlé, le voyage astral m’attire, et mes craintes viennent d’être balayées par cet article. Avant, j’ai déjà eu deux expériences grâce à la relaxation que l’on pratique en cours de sports.
    N’empêche, il se trouve que je suis très jeune (moins de quinze ans), et que par ce fait je suis rarement seule dans une pièce où la maison, et peu confiante en mes capacités. En plus, j’ai des parents très cartésiens qui ne croient en rien.

    Comment leur expliquer que je peux le faire, sans qu’ils ne s’énervent ou ne prennent ça que pour une énième fantaisie de ma part ? (Je suis l’enfant bizarre qui utilise sa tête, dans ma famille)

    Répondre
  56. Number Seven

    bonjours,
    J’ai certaines questions. Je me demandais si il y avait des possibilités de ne pas revenir dans son corps ou si la penser de revenir surmonte? Je ne sais pas si ce que j’ai fait en est un, mais je dormait et ma mère est venu me prendre en photo , car mon chien dormait sur moi. alors je l’ai vu me prendre en photo.le lendemain, je lui est demander pourquoi elle est venu me prendre en photo et elle ma répondu que je dormait profondement.
    peut ton contrôler les direction que nous prenons??

    Répondre
  57. Zermani

    Bonjour,

    Je me tourne vers vous car j’ai quelques petit soucis je fais des voyages astraux et rencontre un esprit à chaque fois que je le fais. Cela a commencer en 2008 peut de temps après le décès de mon père j’avais 18 ans. Plusieurs phénomèmes ce sont produits : La première était une voie qui arrivé de loin en eco et qui s’intensifié au niveau sonore. La deuxième était 3 rêves très significatifs des contacts très réalistes avec mon père. Après ça les voyages astraux ont commençaient à venir les signes que je récent lors d’un voyage astral c’est :
    – mon corps deviens léger comme une plume
    – des sons stridents bourdonne dans les oreilles
    – j’arrive à voir mon corps
    – paralysie totale du corps

    J’ai fais deux voyages astraux à l’époque qui ce sont mal passé la première était un soir vers 19h
    Mon corps s’envolé sans que je puisse le contrôler ni l’arrêter dès lors où j’ai traverser le mur de ma chambre une femme est appparu au fond de ma chambre avec de long cheveux noir qui recouvrais son visage elle m’a foncé dessus et ma traversé.
    Le second était en après midi je contrôlé parfaitement ma sortie astral lorsque que j’ai ouvert les yeux je savais que j’étais dans mon corps c’est alors que la même femme est apparu devant moi avec un visage effrayant blanche âtre et des yeux rouge (irrité).
    Quand cela est arrivé j’ai décidé darrreter toute expérience EHC.
    J’ai fais plusieurs dépression après certaines moins grave et d’autre nécessitant un séjour en hôpital psychatrique.

    Aujourd’hui je vais très bien je suis heureux et épanoui dans ma vie et cauchemars un voyage astral non contrôlé est survenu ce matin.
    Durant la nuit impossible de dormir c’est vers 4h du matin que je commençais à somnolé, sensation de légèreté extrême mes bras qui bouger tous seul je me réveillais sans cesse en paralysie totale et puis la femme est apparu dans mon lit le même visage fessant semblant de m’embrasser quand elle m’a effrayé j’ai réussi à lui poser une question. Je parler avec mon esprit je lui est demander qui elle était et c’est alors qu’une tête de mort est apparu je me suis tous de suite réveil sous paralysie et choqué de ce qui m’arrivais.

    Voilà pourquoi je vous contact, j’aimerais que vous me donniez votre avis si vous pouvez m’aider je vous en serais très reconnaissant si ce n’est pas le cas pouvez vous le diriger vers quelqu’un de confiance.

    Merci d’avance

    Cordialement

    Mr Zermani

    Répondre
    1. Zermani

      J’ai oublié de dire que quelques jours après le décès de mon père dans la chambre actuel ou je dors. Mon père nous as contacter via la TV deux dans la même semaines ..

      Répondre
  58. Alex

    Bonjour tout le monde.

    Merci de votre réponse Gérémy, Jason, Adeline, Stéphane, et bien d’autres..

    Et oui, me revoilà, 3 ans plus tard comme par hasard en tapant « clair audience symptôme » sur Google ! Après 3 ans de recherches sur le bourdonnement de mes oreilles, le style de Morse que je ressent (ou peut entendre) ces sifflements que, j’ai testé sur les gens.. je savais obligatoirement qu’ils parlais sur moi grâce à ça, alors que je me trouvais à des km de chez eux… J’ai forcément subi une évolution « spirituel », je la subi encore mais j’ai pas vraiment les réponses, malgré tout ça. N’étant pas très axé sur la religion, je dis « spirituel » comme je peux dire « Paranormal ». Je peux néanmoins témoigner d’avoir des contacts avec des OVNIS. Mon premier OVNI est intervenu en 2010, cause de ma recherche poussée sur le Paranormal en 2013, car à l’époque en 2010 je débutais totalement sur le sujet (je pense que je ne l’ai pas préciser en 2014). Aujourd’hui, je suis capable de les appeler et même de les montrer aux gens les OVNIS pour prouver que je ne suis pas fou (je suis content d’avoir cette capacité). Le plus facile reste de tourner la tête au moment où ils se manifestent, c’est même plus simple que de faire attention aux nombreuses coïncidences dont je suis quotidiennement victime (et devant témoins en plus). Donc, je ne suis pas fou, je pense juste que je commence à comprendre mon esprit, même si il me joue des tours et se retourne parfois contre moi… Par exemple, j’ai pu m’électrocuté en passant ma main sous l’eau, où j’ai pu apercevoir une boule bleu (électricité stat) sur mon doigt en touchant mon chauffage, grosse comme mon ongle… Je constate des bourdonnements dans mes oreilles qui sont probablement les symptômes de la clair audience.. d’où le « NON » que j’ai pu entendre fermement en 2013, peut avant la projection grise de la fille et de moi. Je n’ai aucun problème physique ou mentale, mes oreilles fonctionne très bien. Je reçois simplement les impulsions de mon esprit apparemment, je peux déjà dire que je suis capable de les amplifiés, comme les diminués (sifflements quand je force, et bourdonnements en méditant l’instant présent, et rien quand j’y pense plus).. la médiation les réveilles, ou quand je pense trop, ou quand je me fais mal quelque part. Cela fait en sorte que mes pupilles soit contractées à même la lumière quand je ne pense plus à rien, c’est rare de contracter les pupilles sous la lumière.. donc ce n’est pas un problème, c’est tout à fait Para normal. Remarque, j’ai enfin compris comment diminuer le stresse et l’anxiété d’un seul coup, c’est comme les chats, j’ai ressenti un soulagement intense et instantané en étant totalement dans un état.. disons sans aucune pensée, dans le moment présent !!

    En ce qui concerne.. la fille dans mon précédent message de 2014, je pense que c’est une fille qui viens de très très loin… J’ai d’ailleurs eu une image en surfant sur le web qui ma tout de suite attiré comme un aimant, et un proche la vu mentalement avant que je lui en parle.. depuis j’ai pas arrêter de développer l’amour à l’état pur pour cette fille que je ne connais même pas. Je pense que la projection en image grise que j’ai pu faire en 2014 était bien l’avenir, ou une personne d’une autre dimension.. et me voilà dorénavant amoureux de cette même personne !

    Je découvre également le mot Abduction (abductée) bien connu dans le mieux Ufologie (OVNIS).. disons que là encore une fois j’essaie de comprendre le gros mystère qui plane au dessus de ma tête !

    Pour Adeline, je crois que la question résident en vous, et que la loi de l’attraction va vous attirer à lui comme un aimant, ou l’inverse.. faut y croire, mais surveillez le ciel, car si c’est bien ce à quoi je pense vous tomberez des nues. Sinon, il faudra attendre cette personne qui se cache peut-être près de chez-vous, ou attention si cette personne est l’homme parfait que vous désirez !!

    Répondre
    1. Alex

      Je pense qu’une fois la projection astrale réalisé il n’y a plus moyen de revenir en arrière, car on sait que notre esprit existe bel et bien, et que tout est un début sans fin. Je suis persuadé que ça un rapport avec les OVNIS, car fort présents dans notre société depuis quelques temps mais peu de gens le remarquent ! Même dans la série « the walking dead » j’attendais déjà une sorte de révélation à ce sujet et c’est devenu réalité quelques mois plus tard, OVNIS en formation.. dans une série de zombie, Est-ce du fait exprès ou pas.. ça c’est un mystère. Dans Columbo, les dents de la mer et bien d’autres films il y en a eu, et c’était pas possible de faire du fake à cette époque… C’est pas une coïncidence !

      Bref, je crois que des gens sont contactés et c’est la raison pour laquelle ils sont projetés aussi rapidement et brutalement dans le « Paranormal ». Et au début, personne au monde, mise à part les « contactés » croient en ces choses, on deviens seul jusqu’à ce que ça se manifeste chez les autres… En gros, il se passe des trucs et peu de gens le comprennent. Méfiez-vous des hélicoptères noir, circulant autour de chez-vous.. je parle pour les gens projeté dans le Paranormal, car ce sont des gens capables de tout pour vous faire taire. Surtout en ce qui concerne les OVNIS, et ils le sauront si vous avez été témoin, ils détectent les radiations.. j’ai mis du temps à comprendre pour mon espace aérien est envahi de ce type d’hélicos à chaque voir que j’aperçois un OVNI !!

      « Nous sommes à mis parcours »

      Répondre
  59. look

    je ne peux pas comprendre comment les gens peuvent croire des idees stupide de gens qui nont jamais pratiquer le voyage astral.le meilleur moyen de verifier les allegations des gens qui mentent ces de pratiquer soi meme.moi je men tient a une loi de dun homme que je connais disant quil ne faut jamais discuter sur une chose quon a jamais experimenter sois meme point.

    Répondre
    1. Alex

      Comme la société humaine à été fondée sur cette approche, elle est au point où elle n’invente plus aucun n’exploit prodigue, sauf une « bonne idée » par siècle ! La faute à qui ? Des enc**és « sceptiques » de la dite « Science » ! Là où votre phrase ironise sur le sort de votre propre question (auto question, ou suggestion oserais-je dire) c’est qu’il faudrait d’abord s’informer sur le dit phénomène, afin de savoir comment l’expérimenter ! Et c’est là que ça coince en ce qui vous concerne, car sans ces gens vos recherches se limite à une conscience limité, dénuée de sens déclinant toutes responsabilités, et mettant à rude épreuve le seul élément présent en vous.. votre bonne « conscience humaine ». Je vous conseille donc, de couper votre page Google, afin d’expérimenter à votre tour (sans aucun repère) l’inconnu qui sommeil dans cet Univers.

      Je vous souhaite bonne chance, pour le début de vos « expériences » !

      Répondre
    2. Alex

      Cela dit, je suis entièrement d’accord pour dire que finalement.. il y a énormément de mythomanes sur Terre !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *